Les Légendaires – Parodia Tome 3 – Gagastrophique

Légendaires parodia tome 3 couverture

Ce qui est pratique avec la série principale des Légendaires, c’est que l’univers est tellement dense que Parodia ne risque pas de manquer de matière première pour le tourner en dérision. Dans ce tome les auteurs se lâchent au point de dresser un portait quasiment caricatural (mais très juste) de la série d’origine. La page dédiée aux nombreuses aventures amoureuses vécues par Danaël qui se terminent dramatiquement à chaque fois en est des exemples des plus pertinents (et hilarants). Cette page démontre à elle seule le recul objectif qu’à Patrick Sobral sur son œuvre et surtout la bonne dose d’autodérision qu’il faut avoir pour produire une série parodiant son propre travail.

 

Critique et analyse

Bon franchement ça devient dur d’émettre un avis sur Parodia d’autant plus que comme je le disais dans la précédente chronique : étant donné que cette BD s’adresse à des fans « hardcore », on se tamponne probablement de ce que je peux bien émettre comme avis. En clair, si vous avez déjà lu et aimé les deux précédents tomes, vous ne serez pas déçu par celui-ci.

Pourtant je souhaiterai quand même souligner que la partie la plus intéressante est probablement la dernière page car elle semble vouloir ouvrir une nouvelle voie de développement de Parodia vers quelque chose de plus scénarisée avec des cliffhanger.
Un univers déjanté inscrit dans une histoire structurée ? Voilà une piste alléchante qui évitera tout risque d’essoufflement du genre parodique. À moins qu’il ne s’agisse juste d’un effet de manche. Pour avoir la réponse, il faudra attendre le prochain tome.

Premières planches

Retrouvez les quatre premières pages du tome 3.
Cliquez dessus pour les voir en grand, la résolution est suffisante pour pouvoir les lire.

Humour décrypté

Voici la liste des références contenues dans ce tome. L’ensemble des clins d’œils ont été contrôlés par Patrick Sobral et Jessica Jung, mais vu leur nombre, si on en a raté un, n’hésitez pas à me faire signe.

Couverture :

On peut voir le château du royaume de Larbos en haut à droite.

Page 3 – Le pire contre attaque

Le titre fait référence au cinquième film de Star Wars L’empire contre-attaque, curieusement l’histoire fait référence au film juste avant Un nouvel espoir lorsque la Princesse Leia demande à R2-D2 de retrouver le chevalier Jedi nommé Obi-Wan Kenobi.
Dans cette planche les Jedi sont des Jédaï, Obi-Wan Kenobi s’appelle Bobby One Kanari, R2-D2 est rebaptisé D3-R3.

Case 1 : Le personnage qui pêche dans la lune fait référence au logo de DreamWorks.

Le vaisseau est le Tantive IV grimé en princesse Leïa tiré de l’épisode IV de Star Wars.

 $

Case 2 : L’androïde doré C-3PO a été transformé dans cette page en clone de Bender tiré de la série Futurama et il est assisté par Nono, le robot rouge tiré de la série Ulysse 31.

 

Case 6  : paysage est celui  de Tatooine avec des Jawas et leur véhicule au loin.

Les différents sons émis par D3-R3 contiennent des gags :
Case 1 : Ba-Be-Bi-Bo-Bu, fait référence au voyelles A, E, I, O, U.
Case 2 : Babidi-Boo, fait référence à Babidi était le sorcier qui contrôlait Boo dans Dragon Ball.
Scoobydoo-bi fait référence à la série Sammy et Scooby-Doo
Case 4 : Ba-Ba-O-Rum, fait référence au gâteau nommé baba au rhum
Case 5 : Bim-Bam-Boum est une référence à la BD Pim, Pam, Poum.
Case 6 : Bip-Bip Co-Yo-Te fait référence au cartoon Bip Bip et Coyote.

Dernière case  : Maître Pamplemousse porte des chaussons licornes.

Page 4 – Ça déchire

Cette planche parodie du dernier combat dans le tome 18 entre Danaël, Kalandre et Astérion.

Case 2 : Célazon.com (C’est la zone) fait référence au site de vente Amazon.
Case 3 : La transformation de Danaël fait référence à la transformation de Sangoku en Super Saiyan dans Dragon Ball Z.

Page 5 – L’appel des étoiles

Case 1 : Les monstres terrassés par Gryf sont Sulli et Bob tiré des films Monstres et Compagnie de Pixar.

Case 7 : Le design du chat rayé rose vient du Chat du Cheshire tiré du long métrage Alice au Pays de Merveilles de Disney.

Page 6 – Il en faut peu pour être heureux

Le titre fait référence aux paroles de la chanson de l’ours Baloo dans le long métrage le Livre de la Jungle de Disney sorti en 1967.

Case 2 : La créature lézard vient de la page 4 du tome 2 des Légendaires Origines – Jadina.

Case 5 : Les statues en or sont les armures d’or tirées des Chevaliers du Zodiaque (Sagittaire et Scorpion en premier plan puis Lion et Taureau en arrière plan).

 

C’est parce Patrick est scorpion et que Jessica est sagittaire que ces deux signes ont été mis au premier plan.

Case 6 : Dans la salle aux trésors, il y a la lampe du génie d’Aladdin de Disney, le tableau Le Cri de Munch, deux baguettes magiques de Sailor Moon.

On trouve aussi le ballon rouge tiré du film Ça sorti en 2017 et réalisé par Andy Muschietti.
Il y a aussi le Livre de Clow tiré du manga Card Captor Sakura.

Page 7 – Le bras m’en tombe

Case 4 : Un des deux canards en plastique a la tête de Donald Duck de Disney et le bateau en jouet est le Black Pearl tiré des films Pirates de Caraïbes de Disney.

Case 5 : À gauche se trouve la créature lapin du film Donnie Darko (2001) et à droite le demogorgon de la série Stranger Things.

Page 9 – Confiance aveugle

Case 1 : L’ophtalmologue Daredébile est une référence à Daredevil un super héro de comics qui a la particularité d’être aveugle mais qui arrive à voir son environnement par la réverbération du son. Dans la salle d’attente, on peut voir le X-Men Cyclope qui lance un rayon via ses yeux.

À côté de Cyclope se trouve Nunnally tirée de Code Geass Lelouch of the Rebellion.

Case 2 : On peut voir le chien Roublard et le chat Oliver tirés du film Oliver et compagnie produit par Disney en 1988.

Page 10 – Incognito

Case 1 : L’enseigne de magasin « Alghar & fille » allusion au père de Saryn et Saryn tirés du tome 1 des Légendaires Origines.

Case 2-3 : Le couple de vieux sont Huguette et Raymond de la série Scène de Ménage. Jessica aime beaucoup ce couple qu’elle trouve « trop drôles ».

Dernière case : on peut voir un Pikimi qui est une parodie de Pikachu tirée de la page 37 du tome 7 des Légendaires.

Page 11 – Alysia News

Cette page fait référence à la page 6 du tome 5 lorsque les Légendaires affrontent un Boofankor (bouffe encore).

Page 12 – Différent artistique

Case 2 : On peut voir dans le carton la baguette magique de sureau tirée de Harry Potter et l’épée du Scorpion tiré de la BD Le Scorpion de Enrico Marin.
Au fond l’armure d’Andromède tirée des Chevaliers du Zodiaque, Han Solo congelé dans un bloc de carbonite tiré de l’épisode 5 et 6 de Star Wars.
Devant se trouve l’horloge vivante Big Ben tirée de La belle et la bête de Disney (1991), la baguette magique de Cardcaptor Sakura.

Dernière case : on peut voir le masque Aku Aku tiré du jeu vidéo Crash Bandicoot.

Page 13 – Noël Mortel

Case 3 : Razzia tient une peluche de Jar Jar Binks tiré de Star Wars.

Derrière Razzia il a y un Porg de Star Wars 8 à gauche, au milieu l’oiseau Ganymede de Bastion tiré d’Overwatch et à droite, Bourbie le Murloc tiré de World of Warcraft – Heroes of the storm.

Case 5 : Les poupées tueuses qui disent « tu veux jouer avec moi » font référence à la série de films Chucky.

Dernière case : Il y a une peluche d’Alphonse Elric de Fullmetal Alchemist et une de Cayde-6 tiré du jeu vidéo Destiny.

En arrière plan, l’alphabet peint sur le mur avec les guirlandes lumineuses fait référence à la saison 1 de Stranger Things.
Au premier plan à droite dans le coin se trouve le mecha de D.Va tiré du jeu Overwatch.

Page 14 – Mauvais œil

Case 1 : La fusée rouge à carreau blanc est tirée de la BD Tintin de Hergé. Au dessus se trouve une boule tirée de Dragon Ball.
Le clown Pennywise est tiré du film Ça sorti en 2017 et réalisé par Andy Muschietti.

À droite se trouvent Bartémulius (Philippe Cardona) et Nostaria (Florence Torta), les alchémistes dans la série web Noob.

Case 7 : L’ours que tient Shimy est Paddington dont le design est trié des deux films live.

A droite et à gauche de Razzia, on peut voir le père et la mère de Jessica façon chibi.

Page 15 – L’histoire de l’envie

Le titre fait référence à la chanson L’histoire de la vie tirée du film d’animation Le Roi Lion de Disney. En fait, c’est l’ensemble de la page qui y fait référence à travers les personnages et les cadrages qui reprennent la séquence de la naissance de Simba, sauf que Simba est remplacé par Lion Feu et Zazu par Skroa (case 2).

Le faite que Maître Pamplemousse rêve d’éradiquer Lion Feu à sa naissance fait allusion au fait que Patrick Sobral a en quelque sorte regretté d’avoir créé ce personnage, c’est pour cette raison qu’il n’apparaît dans la série principale qu’une fois et qu’il ne suivra pas Shimy dans la suite de ses aventures malgré l’aide non négligeable qu’il pourrait apporter à l’équipe.

Page 16 – Pas de réclamation !

Case 1 : on peut voir Merle de la série Vision d’Escaflowne.

Case 3 : Sur les marches se trouve un Pikachu en train de scier son boulet. Curieusement, cette fois ce n’est pas le Pikimi (sa version parodique que l’on voyait d’habitude).

On notera que ce gag fait référence à la case 2 de la page 3 du tome 1 de Parodia. Pikachu a décidé de tenter de s’évader et Nabila est devenue un squelette à force d’attendre sa libération depuis le tome 1.

Page 17 – Legendgirl 3 – C’est du gâteau

Case 1 : Kitou (Ai) et Lady Morigane (Hitomi) ont les mêmes costumes que les voleuses dans la série Cat’s eye de Tsukasa Hojo.

Case 2 : Les costumes font référence à Sailor Moon.

Page 18 – Routine Royal

Case 7 : En double page du magazine de Gryf on peut voir une femme chat qui est en réalité le Capitaine Amélia tiré de La planète au trésor de Disney (2002).

Dernière case : La première peluche de chat est Scat tiré du film Les Aristochats de Disney (1970). La seconde est Kon tiré du manga Bleach.

 

Page 19 – Amour Maudit

Case 8 : Tout le monde aura reconnu le personnage de Cendrillon dont le design est tiré du long métrage de Disney sorti en 1950.

Page 20 – Un Pamplemousse pressé

Case 3 : Dans les tableau du couloir on peut voir à gauche un portrait du monstre Creeper tiré du jeu vidéo Minecraft et Beerus le dieu de la destruction tiré de Dragon Ball Z.

Case 8 : En premier plan on peut voir des chaussons Pikachu.
En arrière plan on peut voir un Dalek tiré de Docteur Who.
Dépassant de la case en bas, on peut aussi voir un smourbiff licornu doré tiré de la série web Noob.

Dernière case : La peluche dans le lit de Pamplemousse est le troll « Aarg » tiré de la série animée Chasseurs de Trolls.

Page 21 – On a échangé nos moments

Le titre ainsi que toute la page font référence à l’émission On a échangé nos Mamans.

Case 2 : On peut voir Anna tirée du long métrage La reine des neiges de Disney (2013).



Case 4 : Il y a le prince Naveen en grenouille tiré de La princesse et la grenouille de Disney.

Page 22 – Enfin livre

Case 2 : on peut voir le squelette de Indiana Jones tenant son fouet, qui mange littéralement le pissenlit par la racine (il a un pissenlit dans la bouche).

Case 4 : Les titres des livres sont des clin-d’œils à d’autres œuvres :

  • « L’histoire sans faim » fait référence à la trilogies de films L’histoire sans fin.
  • « Le silence de l’amer » fait référence à la nouvelle Le Silence de la mer de Vercors publié en 1942.
  • « Guerre et pet » fait référence au livre Guerre et paix de l’écrivain russe Léon Tolstoï.
  • « Oui Clos » fait référence à Huis clos est une pièce de théâtre en un acte de Jean-Paul Sartre, rédigée à la fin de l’année 1943.
  • « Le dessert des Tartares » fait référence au roman Le Désert des Tartares de Dino Buzzati paru en italien en 1940.
  • « Poèle de Carotte » fait référence au roman Poil de Carotte de Jules Renard publiée en 1894

Case 5 : Le livre à gauche est celui de L’histoire sans fin (avec l’Auryn qui représente les serpents sur la couverture).

Le livre de gauche avec des poils et des dents est Le livre des soins aux créatures magiques tiré de Harry Potter. Encore plus à droite, on trouve l’anneau unique de la trilogie Le Seigneur des Anneaux.

Case 6 : le nom Zyr-Liniac est une parodie du nom du chef Cyril Lignac.

Page 23 – Karaté guide

Le titre ainsi que toute la page font référence au film Karaté Kid de John G. Avildsen sorti en 1984.

Le décor est celui de Pinkouli comme dans le gag d’Alysia News.

Page 26 – Trop bio pour durer

Le titre est un jeu de mot venant de l’expression « trop beau pour durer ».

Case 1 : On peut voir la maison de Brisby tirée du long métrage animé Brisby et le secret de Nimh (1982).


Case 2 : Le champignon Campingas tire son nom des réchaud « camping gaz ». On peut voir un Schtroumpf en bas à droite.


Case 3 : Les fruits Tooweetos font références aux Twittos du réseau social Twitter.
Case 6 : Le Lemurar tire son noms d’un mélange des mots « lémuriens » et « rare ».

Dernière case : La chauve-souris Batty tirée du film Zak et Crysta est accrochées avec une autre chauve-souris à l’arbre de Shimy.

La façon dont Shimy est ligotée pendant que les autres Légendaires mangent autour d’un animal en train de rôtir sous un feu évoque furieusement les banquets qui illustrent la dernière page des album d’Astérix quand tout le monde festoie sauf le barde qui est ligoté et bâillonné. Pourtant, ça n’est pas un clin d’œil à Astérix, mais un pur hasard.

Page 28 – La roue de l’amour

Case 1 : La scène du Grand Rex sert d’inspiration au décor.

Case 2 : On peut voir un Pikachu avec des lunettes de soleil et la casquette de son maître Sacha tiré de Pokemon.

Case 6 : On peut voir Zeus le poulet et Pythie tirés de la BD Save me Pythie d’Elsa Brants.

Page 29 – Tous pour un

Le titre fait référence à la maxime des mousquetaires « Un pour tous et tous pour un » tiré du roman Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas publié en 1844.

Dernière case : Anathos regarde la série Les aventures de Candy tiré du manga Candy Candy créé par Yumiko Igarashi et Kyoko Mizuki en 1975.

Page 30 – Congés beignets

Case 3 et 10 : On peut voir un pikachu déguisé en majordome.

Case 5 : On peut voir que le design de l’arène de combat est le même que celle créé par Cell dans le manga Dragon Ball Z.

Page 31 – Il en prince pour elle (il en pince pour elle)

Case 2-4-6 : Les taches d’encre sont inspirées de vrais test de Rorschach.

Case 3 : Le petit lapin est Panpan tiré du long métrage Bambi de Disney (1942).

Dernière case : Le psychiatre est le Professeur Tournesol tiré de la BD Tintin de Hergé.

Dans le cadre au font on peut voir une photo de Harley Quinn qui est la partenaire du Joker dans Batman. Sur cette image, elle n’a pas son costume de « super vilain » mais sa blouse de médecin car il faut savoir qu’à l’origine ce personnage était psychiatre. C’est lors de consultations avec le Joker à l’asile d’Arkham qu’elle a fini par tomber amoureuse de lui.

Le tableau derrière la tête du Professeur Tournesol représente le Chapelier fou tiré du long métrage Alice au pays des merveilles de Disney (1951).

Page 32 – Changement de style

Cette planche a une origine un peu particulière puisque c’est Patrick Sobral qui l’a entièrement dessinée pour aider un peu Jessica à boucler le tome 3 dans les temps.

Case 3 : Sur l’étagère on peut voir un Totoro et la fusée de Tintin.

Le petit chat rouge est le trophée qui a récompensé du Fauve jeunesse d’Angoulême le tome 1 des Légendaires Origines.

 

Le personnage qui sort des planches est la dessinatrice et auteur de BD Orpheelin personnifiée en chibi. Le design a été élaboré par Orpheelin et Patrick Sobral ensemble.

L’arrivée de ce personnage est là pour signifier que cette dessinatrice de talent va rejoindre l’équipe de Patrick Sobral pour un nouveau spin-off des Légendaires.

 

 

 

 

Galerie

2 réponses à Les Légendaires – Parodia Tome 3 – Gagastrophique

  1. Romain dit :

    Tout d’abord, merci pour cet article!
    Mais, pour information Paddington a quasiment toujours été habillé ainsi, même dans les livres pour enfants…

    • Charles-Edouard MANDEFIELD dit :

      Merci pour les compliments, ça fait toujours plaisir. En ce qui concerne Paddington, ma remarque par rapport au film fait surtout référence au fait que l’inspiration qui a poussé l’auteur Jessica à intégrer ce personnage vient du fait que le film Paddington 2 est sorti durant l’année de production de cet album. En général si un personnage « cameo » existe sur plusieurs supports ou diverses versions (comme Ghostbuster par exemple), j’essaie toujours de mettre celui qui a servi de référence pour l’auteur de la BD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>