Solaris (Les Légendaires)

Solaris - Les Légendaires

L’elfe noire Solaris fut la rivale directe de Shimy durant son enfance lors de sa formation pour devenir l’Elfe élémentaire à l’école de magie Arbores Elementa. Elle était la seule dont la compétence magique faisait à peu près jeu égal avec celle de Shimy, elle lui était même légèrement supérieure car Solaris était capable de maîtriser 3 éléments (l’eau, la terre et le feu) alors que Shimy n’en maîtrisait qu’un seul à l’époque. Elle est apparue pour la première fois dans le tome 4 des Légendaires Origines.

Enfance

Solaris faisait partie d’un clan de marchants nomades qui furent massacrés par des elfes blancs qui les avaient confondus avec un groupe d’elfes noirs responsables de nombreux brigandages. Bien qu’elle n’était qu’une enfant lors de cette attaque, elle ne fut pas épargnée. Sévèrement blessée, elle survécut mais perdit la moitié de son bras gauche.

Elle fut placée en orphelinat. Malgré son infirmité, les autres orphelins furent très cruels avec elle, n’hésitant pas à la frapper alors qu’elle était encore convalescente. Cette déferlante de violence à son égard avait pour origine les aprioris et la mauvaise réputation qui colle à la peau des elfes noirs. C’est dans ce tourbillon de haine et de désespoir que son pouvoir élémentaire se manifesta, elle découvrit qu’elle était capable de manipuler le feu et s’en servit contre ceux qui la tourmentaient créant un incendie qui réduisit en cendres l’orphelinat.

Seconde chance

Possédant à présent un pouvoir élémentaire, elle est confié à la seule école qui forme les elfes ayant ce type de pouvoir : l’Arbores Elementa. Là-bas, elle apprend à maîtriser deux nouveaux pouvoirs, l’eau et la terre, ce qui lui permet de se créer un bras artificiel pour remplacer celui qu’elle avait perdu.

Rapidement la directrice sent que cette nouvelle élève a le potentiel pour devenir l’Elfe élémentaire. Avoir enfin quelqu’un qui croit en elle et ne la juge pas sur sa couleur de peau redonne à Solaris un peu d’espoir, quelque chose en quoi croire. l’Elfe élémentaire est une très haute distinction extrêmement respectée car celui qui endosse cette responsabilité doit défendre l’ordre et la justice. La perspective d’être enfin reconnue et appréciée motive Solaris.

Cependant, à part la directrice qu’elle apprécie à cause de la confiance qu’elle a placé en elle, Solaris continue d’être très méfiante envers tout le monde. La situation n’est pas tellement différente de l’orphelinat car elle est la seule elfe noire et cela lui vaut des regards pétris d’appréhensions. Heureusement, malgré son caractère froid et distant, elle va réussir à se faire deux vrais amis Roccia (un garçon qui semble respecter sa force) et Regen (une fille secrètement amoureuse d’elle, qui ne lui avouera jamais ce qu’elle ressent).

Besoin d’une rivale

La directrice apprécie l’aide que Roccia et Regen apportent à Solaris pour l’entraîner afin qu’elle puisse devenir l’Elfe élémentaire, cependant, elle pense que ce qui manque à Solaris c’est une rivale. Elle est tellement au-dessus de ses camarades qu’aucun d’eux ne la tire vers le haut. Elle est déjà au sommet de sa classe, il lui faut quelqu’un d’encore plus haut pour lui donner l’envie de se dépasser.

L’arrivée de Shimy en cour d’année est une chance inespérée pour la directrice, Shimy est aussi talentueuse que Solaris, à la différence qu’elle n’a aucune envie de devenir l’Elfe élémentaire. Elle fera donc la rivale parfaite puisqu’elle ne veut pas lui voler sa place. La directrice propose à Shimy de lui obtenir une grâce du Roi pour ses crimes passés, en échange de quoi Shimy fait tout pour énerver Solaris et l’inciter à devenir sa rivale.

Le stratagème marche à merveille, les deux filles vont devenir les meilleures élèves de la classe. Derrière la méchanceté et les coups bas qu’elles se font mutuellement, une sorte de respect mêlé d’admiration est né entre elles. Ironiquement, Solaris est pour Shimy ce qui se rapproche le plus d’une amie car Shimy ne semble pas voir dans la classe d’ami proche comme Regen et Roccia.

Amour

Solaris ne comprendra jamais la vraie nature des sentiments que Regen a pour elle, en revanche, elle n’est pas indifférente au charme de Kalgon. Pour quelqu’un comme Solaris qui a eu l’impression d’être rejeté tout sa vie, voir une personne d’aussi célèbre que Kalgon lui faire des avances est comme un rêve qu’elle peine à croire. Comment cet homme mûr qui jouit du statut d’Elfe élémentaire peut-il s’intéresser à elle, une simple étudiante, une elfe noire que tout le monde évite ? Perdant tout sens critique, elle succombera au charme de cet homme qui incarne tout ce qu’elle aspire à devenir. Pour éviter d’avoir des problèmes avec l’administration de l’école, ils tiendront secrète cette relation amoureuse pendant un an.

 

Pour Solaris, cette période de sa vie est probablement la plus heureuse qu’elle ait connue : elle a des amis, un foyer, un amant, des gens qui croient en elle et qui lui offrent une perspective d’avenir. On dit souvent que l’amour rend aveugle, malheureusement pour Solaris, dans son cas c’est particulièrement vrai. Elle qui se méfiait de tout et de tout le monde, s’est laissée éblouir par la statut de Kalgon, ne voyant pas la véritable personnalité de cet homme.

Déchéance

Depuis la première fois où Kalgon a vu Solaris et Shimy à l’œuvre, il a compris que ces deux-là avaient le potentiel pour lui succéder au poste d’Elfe élémentaire. Or, Kalgon n’a aucune envie d’être déchu de ce statut car il n’aurait alors plus le droit d’utiliser ses pouvoirs. Ne voulant pas redevenir un elfe « normal », il a fomenté un plan pour neutraliser ces deux gêneuses.

Pour se débarrasser de Shimy, il suffit de révéler son passé judiciaire, en revanche Solaris est irréprochable. Kalgon l’a alors séduite pour mieux la manipuler. Une fois le lien de confiance établi, Kalgon a persuadé Solaris que la directrice complotait contre elle pour que Shimy devienne l’Elfe élémentaire. Il l’a convaincue que quelque soit l’issu de son duel contre Shimy lors de l’examen final, elle serait évincée. Se sentant trahie et étant privée du seul but chose qui lui donnait la force d’avancer, Solaris commence à laisser ressortir toute la haine qu’elle avait enfouie au plus profond d’elle même. Voulant attiser cette rage contenue, Kalgon souffle sur les braises de sa rancœur en lui révélant que Shimy a tué trois elfes noirs, sous-entendant qu’elle déteste ceux de son espèce.

Complètement aveuglée par sa haine, Solaris tente de tuer Shimy lors de l’examen final. La seule chose qui va l’aider à reprendre un peu ses esprits est l’intervention de Roccia qui va s’interposer avant qu’elle ne tue la directrice dans un accès de rage vengeresse. La présence de Roccia a rappelé à Solaris que tous les elfes blancs n’en n’ont pas après elle. Roccia et Regen ne l’ont jamais jugée sur son apparence. En voulant s’en prendre à tous les elfes blancs et en blessant son ami, Solaris réalise qu’elle ne fait pas preuve de plus de discernement que ceux qui ont tué sa famille ou l’ont harcelée à l’orphelinat. Cette prise de conscience va couper court à son envie de se battre, ne pouvant supporter ce qu’elle vient de faire, elle s’enfuie dans la forêt.

Mort de Solaris

Le plan de Kalgon ne s’est pas déroulé comme prévu car Solaris s’est calmée beaucoup trop  vite à son goût. N’ayant tué personne, il est fort probable qu’on la pardonne et qu’elle puisse encore devenir une Elfe élémentaire. Alors que Solaris vient vers lui pour trouver de l’aide, il l’élimine et fait passer sa mort pour un suicide. La pauvre Solaris est tuée de la main de celui dans lequel elle avait placé toute sa confiance. Sa vie n’aura été qu’une successions de drames et la directrice, malgré ses bonnes intentions, n’aura pas réussi à inverser cette spirale infernale.

L’histoire ne s’arrête pas avec son décès. Poussée par Regen, Shimy démasque Kalgon et met à jour son complot. Ironiquement, c’est celle que Solaris a toujours combattue et détestée de son vivant qui va réhabiliter son nom après sa mort. Notons que lors du combat entre Shimy et Kalgon, l’esprit de Solaris va aider Shimy en lui transmettant son pouvoir élémentaire de l’eau. De son vivant, elle n’a jamais réalisé qu’en réalité Shimy n’a jamais travaillé contre elle, mais par delà la mort elle a enfin compris que comme Regen et Roccia, Shimy aussi l’aidait à progresser à sa manière. Contrairement à ce que Solaris croyait, elle avait réussi à se faire plus que deux amis.

Dossier Légendaires sur Otakia

Vous trouverez dans chaque chronique d’album une partie dédiée au recensement exhaustif de tous les clins d’œils fait à d’autres œuvres.

Les Légendaires >>

 

Galerie

6 réponses à Solaris (Les Légendaires)

  1. Bradley dit :

    À quand l’article pour le tome 4 origines ?

    • Charles-Edouard MANDEFIELD dit :

      L’article est près depuis la semaine de la sortie du tome 4, j’ai déjà eu le retour de Patrick pour les clins d’œil mais j’attends le retour de Nadou (qui était en vacances). Je pense que maintenant que les fêtes sont finies ça ne devrait pas trop tarder à arriver (enfin, j’espère ^^, sinon je vais devoir le publier sans).

  2. Bradley dit :

    Est ce que vous allez mettre des autres personnes par exemple Regen (que j’adore) ou Kalgon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>