Atlantis – Arcadia (Albator – Harlock)

Atlantis - Arcadia (Albator - Harlock)

En France, l’Atlantis (l’Arcadia en VO) évoque le vaisseau spatial d’Albator (Harlock) car il s’est fait principalement connaître à travers deux séries Albator 78 et Albator 84. Mais ce vaisseau, construit par Toshirô, apparaît dans de nombreuses autres œuvres de Leiji Matsumoto : Galaxy Express, Maetel Legend, Queen Emeraldas ou encore, l’Anneau des Nibelungen.
Il faut savoir qu’il existe sept versions de ce vaisseau. La majorité de ces vaisseaux ont le même design, seul le numéro 5 que l’on voit dans Albator 78 a un design différent, proche du Death Shadow 2. Quant au numéro 7, il est évoqué par Toshirô dans l’Anneau des Nibelungen, mais n’est visible dans aucune œuvre.

Il faut savoir avant toute choses que l’univers de Leiji Matsumoto ne brille pas par sa cohérence tant au niveau de la chronologie que du passé des personnages qui peut changer du tout au tout.
Ainsi, alors que dans Albator 84 on voit Toshirô mourir juste après avoir fini l’Arcadia n°4, dans Albator 78, Toshirô meurt juste après avoir fini l’Arcadia n°5 (il meurt beaucoup ce garçon…)

Les différents Arcadia (Atlantis)

Conscient des incohérences qui existent d’une série à l’autre, Leiji Matsumoto a tenté dans la série l’Anneau des Nibelungen de remettre un peu d’ordre dans son univers. Mais malgré cela, il existe des erreurs à l’intérieur même de cette saga. Par exemple, Toshirô prévoit de faire sept versions différentes de l’Arcadia, mais on n’en totalise que six. De plus, comme il est mort à la fabrication du n°4 (et du n°5 dans Albator 78), on se demande comment il a pu faire le numéro 6 que l’on voit dans The Endless Odyssey. Quant au n°7, comme on ne le voit nul part et que Toshirô est théoriquement mort, on peut supposer qu’il n’a pas eu le temps de le construire.

Ce classement chronologique des différents Arcadia est donc théorique et sujet à caution.

L’Arcadia n°1 et n°2

On ne les voit dans aucun média.

L’Arcadia n°3

On le voit dans Harlock Saga et dans les deux premiers tomes de L’Anneau des Nibelungen : L’Or du Rhin (la partie qui se passe dans le présent). Il sert à combattre le dieu Wotan et son armée du Walhalla. Ce vaisseau a le même design que les maquettes de prototypes que montre Toshirô lorsqu’il est enfant dans l’Anneau des Nibelungen.

Arcadia n°3 (Anneau des Nibelungen)Arcadia n°3 vu de dos (Anneau des Nibelungen)

Dimensions : D’après la page 115 du Tome 6 de l’Anneau des Nibelungen, on apprend de la bouche de Toshirô que ce vaisseau fait 499 mètres de long par 49  mètres de large.
Propulsion : Moteur à ondes gravitationnelles compressées

Dans Harlock Saga, on voit que ce vaisseau transporte des chasseurs très différents des Spacewolfs d’Albator 84.

Chasseurs transportés par l'Arcadia n°3

L’Arcadia n°4

Vu dans le film L’Atlantis de ma jeunesse, la série TV Albator 84 et dans le film de 1977 de Galaxy Express 999. Ce vaisseau a le même design que l’Arcadia n°3 mais les chasseurs Spacewolfs qu’il transporte ne sont pas les mêmes que ceux de l’Arcadia n°3.

Chasseurs de l'Atlantis dans Albator 84Chasseurs de l'Atlantis dans Albator 84
Arcadia 4 - plan de coupeChasseurs de l'Atlantis dans Albator 84

Dans Albator 84, son concepteur Alfred (Toshirô) tente de le terminer avant qu’une maladie mortelle ne le tue. Lorsqu’il sent que sa dernière heure est proche, il retourne dans l’épave du Death Shadow n°3 (un ancien vaisseau d’Albator qu’il a aussi conçu).

L'atlantis (Arcadia) dans Albator 84Toshiro a transféré son âme dans l'ordinateur de l'Atlantis depuis un appareil situé dans l'épave de l'Ombre de la Mort

A l’intérieur, il utilise une machine qui lui permet de transférer son âme dans l’ordinateur de l’Arcadia. Ce vaisseau devient alors en quelque sorte vivant.

L’Arcadia n°5

Ce vaisseau apparaît dans le manga Capitaine Albator qui a été adaptées en série TV avec Albator 78. Dans la série TV l’Arcadia est bleu alors que sur la couverture du tome 1 du manga, l’Arcadia est vert, exactement comme Death Shadow n°2 dont il a pratiquement le même design, seule l’avant du vaisseau change : le Death Shadow 2 est parfois représenté avec un avant arrondi est non plat comme sur l’Arcadia.

Model Sheet de l'Atlantis d'Albator 78 (Arcadia) c'est le même design que le Death Shadow de Cosmowarrior ZeroCette maquette de l'Atlantis d'Albator 78 a été réalisé par un fan et respecte bien les proportions de la série TV

Cela dit ce détail varie parfois à l’intérieur d’une même série. Dans Cosmowarrior Zero, l’avant du Death Shadow n°2 est parfois plat, parfois arrondi et dans l’Anneau des Nibelungen, ce vaisseau a un avant arrondi au tome 3 et un avant plat comme l’Arcadia n°5 au Tome 8.

L'Arcadia n°5 (Atlantis) d'Albator 78

Pour finir, notons que l’intérieur du vaisseau, notamment la passerelle est différente du Death Shadow n°2 et que l’Arcadia n°5 a un tranchoir d’abordage ce qui n’est pas le cas du Death Shadow n°2.

Plan de coupe de l'Atlantis d'Albator 78 (Arcadia) c'est le même design que le Death Shadow de Cosmowarrior Zero

Par rapport au précédent Arcadia, il dispose d’une tourelle de moins (celle du dessous), en revanche il gagne un tranchoir d’abordage retractable à l’avant.

Il transporte à son bord des 5 types de véhicules terrestres (voir article véhicules terrestres).

En ce qui concerne les chasseurs, il y a 3 types de chasseurs différents : les Spacewolfs (qui ne sont pas les mêmes que ceux de l’Arcadia 4).

Les chasseurs de l'Atlantis dans d'Albator 78chasseurs Spacewolfs de l'Atlantis d'Albator 78 (Arcadia)

Il y a aussi deux autres types d’appareils : les Cosmowings qui contiennent des Aviscoupes. On apprend aussi dans la série qu’il transporte 40 hommes d’équipage.

Model Sheet des chasseurs Cosmowings contenus dans l'Atlantis (Albator 78)Model Sheet des chasseurs Aviscoupes contenus dans l'Atlantis (Albator 78)

A l’épisode 31, on découvre lors d’un flash back que ce vaisseau a été fabriqué en 2070 par Toshirô. Malheureusement, juste après son lancement, son concepteur meurt d’épuisement (ou d’autre chose) dans les bras de sa femme Emeraldas. Sa femme ne supportera pas la perte de son mari, elle se laissera mourir à côté de son cercueil. Tous deux laissent donc leur fille Stellie orpheline. Ils confient à Albator le soin de veiller sur elle et de la faire grandir sur Terre.
Cependant elle ne sera pas vraiment seule car l’ordinateur semble avoir récupéré l’âme de Toshirô. Mais contrairement à la série Albator 84, il n’y a aucune machine de transfert de l’âme.

Toshiro meurt peut après avoir fini l'AtlantisArcadia n°5 dans Albator 78

Cette fusion homme machine permettra à l’Atlantis de retrouver la trace de Stellie lorsqu’elle se fera enlever par les Sylvidres.
C’est le seul Atlantis que l’on voit vraiment souffrir au combat. Face à l’Armada Royale de la Reine Sylvidra ce navire finit couvert d’impacts et très endommagé. C’était quelque chose d’assez appréciable qui donnait du piment aux combats, on n’avait pas l’impression que ce vaisseau était invulnérable.

Notons que ce vaisseau apparaît sur un plan lors d’un Flash Back dans Herlock Endless Odyssey. Ensuite on ne verra dans cette série que l’Arcadia n°6.

L’Arcadia n°6

Il apparaît dans Captain Herlock : The Endless Odyssey avec le même design que l’Arcadia n°3 et n°4 mais contrairement à ces deux modèles, il dispose d’un tranchoir rétractable comme l’Arcadia n°5

Atlantis (Arcadia n°6) de Herlock the Endless Odyssey a un design extérieur identique à celui d'Albator 84Dans la Herlock, The Endless Odyssey, L'Atlantis (Arcadia) est équipé d'un tranchoir d'abordage contrairement au modèle d'Albator 84 dont le design est identique.

Dans cette série, les armes de l’Arcadia sont inefficaces contre la magie de Noo, sorte d’entité surnaturelle qui prend possession du corps des morts pour agir dans notre univers. Lorsque le vaisseau pénètrera dans l’univers des morts, Albator rencontrera Toshirô (le concepteur de l’Atlantis) ce dernier pourra alors équiper l’Atlantis d’une nouvelle arme de sa conception capable de neutraliser Noo. Ainsi même mort, Toshirô continue d’améliorer son vaisseau.

L’Arcadia n°7

On ne voit ce vaisseau dans aucun média, mais Toshirô évoque son existence page 115 du Tome 6 de l’Anneau des Nibelungen (édition Kana). Toshirô voulait qu’il y ait en tout sept Arcadia. Etant donné que Toshirô est mort en fabriquant le n°4 ou le n°5 (selon les séries), on peut supposer qu’il n’a finalement pas pu le fabriquer.

Toshirô évoque l'existence de sept Arcadia page 115 du Tome 6 de l'Anneau des Nibelungen (édition Kana)Poste de pilotage de l'Atlantis (Arcadia) dans l'Anneau des Nibelungen (Albator - Harlock)

Page 117 de ce même tome, on apprend que ce vaisseau, même si il a le même design que l’Arcadia 3, est en réalité deux fois plus long que lui. En effet, Toshirô prévoyait que ce vaisseau fasse 1 kilomètre de long pour un poids de 2 900 000 tonnes.

L’Arcadia n°8 et 9 ?

Notons que page 100 du tome 1 de l’Anneau des Nibelungen, Toshirô évoque son intention de faire non pas 7, mais 9 Arcadia. L’auteur, Leiji Matsumoto qui souhaitait avec l’Anneau des Nibelungen arriver à rendre son univers cohérent, n’arrive pas à être cohérent d’un tome à l’autre.

Page 100 du tome 1 de l'Anneau des Nibelungen, Toshirô évoque son intention de faire non pas 7, mais 9 Arcadia

 

L’Arcadia de : Albator, Corsaire de l’Espace

Dans le film Albator, Corsaire de l’Espace, l’Arcadia ne fait partie d’aucune série. Il est imprégné de matière noire qui lui donne une source d’énergie infinie et la capacité de se s’auto-réparer. Il n’a pas été complétement créé par Toshirô car à la base son design était différent, le vaisseau d’origine était un des quatre Death Shadow conçu par Toshirô et chargés de protéger la Terre. Après qu’Albator ait libéré la matière noire et fait s’écraser son vaisseau, la carlingue s’est modifiée d’elle même pour intégrer le crâne à la proue. Ainsi le Death Shadow s’est transformé en Arcadia sans que Toshirô intervienne directement, sauf si on considère que c’est l’âme de Toshirô intégrée à l’ordinateur central qui a induit le changement d’apparence.

Arcadia - Albator (Film 3D)

On notera que c’est la première fois depuis Albator 78 que le design de l’Arcadia est complètement revu. Il s’écarte du rétro-design de Leiji Matsumoto inspiré par les cuirassés de la seconde guerre mondial pour puiser dans l’univers d’Alien.

Prototypes

On notera que Toshirô utilise seulement deux noms pour baptiser les vaisseaux spatiaux qu’il construit : Death Shadow et Arcadia. Souvent le Death Shadow est présenté comme un galop d’essai, une sorte de prototype opérationnel qui lui permet de tester des technologies avant de se lancer dans la fabrication de l’Arcadia qui est une sorte de chef d’œuvre incarnant l’aboutissement de sa carrière d’ingénieur aérospatial.

Dans l’Anneau des Nibelungen, le Death Shadow n°2 était un vaisseau en construction lorsque le Dr Ôyama l’a légué à son fils Toshirô avant de mourir. Il lui a conseillé de se servir de ce vaisseau comme prototype pour créer l’Arcadia de ses rêves (Le Death Shadow n°1 a été conçu par le Dr Ôyama et était commandé par Great Harlock le père d’Albator).

Death Shadow 2 (dans Cosmowarrior Zero), la seule différence avec l'Arcadia de Albator 78 est la couleur qui est verte au lieu de bleueDeath Shadow n°2, présenté par erreur comme le n°1 à la page 36 du tome 3 de L'anneau des Nibelungen

Beaucoup des technologies utilisées sur l’Arcadia sont inspirées d’un autre vaisseau : Le Queen Emeraldas (commandé par Emeraldas). Ce vaisseau d’origine inconnue fut conçu par une civilisation très avancée. Il dispose d’une âme et d’une certaine capacité à prédire l’avenir. Ainsi, il a attiré Toshirô à lui alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Le Queen Emerladas était en panne, mais il savait qu’une fois que Toshirô serait adulte, il serait le seul être vivant capable de comprendre et réparer la technologie qui l’anime. Dans l’Anneau des Nibelungen, Toshirô malgré son jeune âge va tenter de réparer ce vaisseau, il n’arrivera qu’à le rendre opérationnel à 30%, mais ce premier contact va lui permettre de mieux cerner la technologie du Queen Emeraldas. Il va donc essayer de reproduire ce qu’il a vu pour équiper ses propres vaisseaux (Arcadia et Death Shadow).

Anecdote

L’Atlantis n’est pas le nom original du vaisseau, mais un nom qui est naît de l’adaptation Française, en référence à l’Atlantide. Mais savez vous que l’Atlantis était aussi un bateau de guerre allemand camouflé en navire de commerce pendant la seconde Guerre Mondiale ?
Lorsqu’on sait que Leiji Matsumoto est un très grand fan des vieilles machines de guerre et que l’Arcadia est fortement inspiré des cuirassés de la seconde Guerre Mondiale (tourelles, pont en bois, poste de pilotage…), on ne peut qu’être surpris que le hasard ait justement rebâtpisé l’Arcadia avec le nom d’un navire de guerre de cette époque (voir fiche Wikipédia sur ce bateau allemand).

L’univers d’Albator >>

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>