Les Légendaires Origines – Tome 3 – Gryfenfer

Les Légendaires Origines - Tome 3 - Gryfenfer

Depuis le tome 7 nous savions que Gryf avait probablement eu la pire enfance du groupe des Légendaires. On nous avait déjà révélé qu’il a été esclave et gladiateur. Il fut privé d’enfance, contraint de se battre dès son plus jeune âge pour survivre. Avant même d’ouvrir ce tome, nous savons déjà que nous allons avoir une histoire sombre. Pourtant ses premières années ne se résument pas à une descente au enfer, c’est l’histoire d’une amitié. Cette amitié va rapidement devenir la seule lueur à laquelle Gryf pourra se raccrocher pour se sortir du monde de ténèbres dans lequel il a été plongé.

 Dragons de Faktys attaquent Gryf

Critique et analyse

Fini les couleurs vives et clinquantes des châteaux luxueux et des forêts verdoyantes du précédent tome, l’ambiance ocre des torches ou bleutée de la nuit vient envelopper les bas fonds d’Eisleymos. Mais l’œil n’aura guère le temps de se poser pour admirer ces décors, le regard est entraîné par le rythme effréné des combats ou des séances d’entraînement dont les méthodes et la brutalité rappellent de modèle éducatif des Chevaliers du Zodiaque.

Gryf est dressé par Menthos (Les Légendaires)

L’histoire de Jadina surprenait en révélant une profondeur et des blessures inattendues. En ce qui concerne Gryf, son passé est en adéquation totale avec ce qu’on pouvait imaginer. Le tome 7 ayant déjà révélé les grandes lignes son histoire, ce tome est surtout un moyen de lever le voile sur ce qui a amené Gryf à vouloir rejoindre les Légendaires pour combattre Darkhell.

Gryf rejoint les Légendaires

Au-delà du plaisir de lecture du tome lui-même, ce qui frappe est la capacité de l’auteur à maintenir un suspense sur deux séries parallèles à travers le personnage de Kalandre. Bien que ce personnage apparaisse dans les deux séries, Patrick Sobral parvient à conserver le flou sur ses motivations et son positionnement. Loin d’apporter un début d’explication, ses apparitions dans les Légendaires Origines ne font qu’amplifier l’opacité du mystère qui l’entoure. La collection des Légendaires Origines réussit donc le tour de force d’amplifier les attentes sur la série principale. Au lieu de vendre la mèche, l’auteur souffle sur les braises de la curiosité de ses lecteurs.

Premières planches

Voici les quatre premières planches du tome 3 des Légendaires Origines, cliquez dessus pour les voir en grand, la résolution est suffisante pour pouvoir les lire.

 Page 1 : Les Légendaires Origines - Tome 3 Page 2 : Les Légendaires Origines - Tome 3Page 3 : Les Légendaires Origines - Tome 3  Page 4 : Les Légendaires Origines - Tome 3

 

Résumé

Guidé par Kalandre, un groupe de mercenaires nommé Dragons de Faktys, trouvent et capturent un jeune jaguarian. La légende prétend que les jaguarians est une espèce qui s’est éteinte depuis plusieurs années. Réussir à en capturer un vivant est la promesse d’en tirer une belle somme au marché noir. La capture ne s’est pas faite sans mal. Le pauvre Gryf a fait une chute dans un précipice et le coup reçu sur sa tête lui a fait perdre la mémoire (en réalité c’est la destruction de sa pierre de Katseye).

La pierre de Gryf a été détruite lors de sa capture

Entrainement de Gryf

L’amnésie de Gryf est en quelque sorte un salut pour les autres membres de son espèce, en effet, étant incapable de se souvenir d’où il vient, il ne peut pas guider les mercenaires jusqu’à son peuple. Gryf est ensuite récupéré par le marchand d’esclaves Folh-Klor qui ne tarde pas à le revendre au Seigneur Menthos, un homme sans cœur, qui dresse des monstres pour les obliger à se battre dans une arène lors de combats illégaux.

Gryf est amené à Eisleymos où son entraînement de monslave commence. Malheureusement, Menthos manque cruellement de pédagogie. Voyant qu’il allait finir par tuer Gryf avant qu’il ait pu mettre un pied dans l’arène, le jeune Samaël, un des meilleurs guerriers de Menthos, propose à son maître de prendre en main la formation de Gryf.

Samaël demande à entrainer Gryf

Samaël n’est pas tendre avec Gryf lors des entraînements, mais il a du cœur et Gryf s’en rend compte, une amitié ne tarde pas à naître entre eux. Pour redonner un peu d’espoir et motiver Gryf, Samaël lui explique que s’il enchaîne un certain nombre combats victorieux sans perdre une seule fois il aura assez de « points de grâce » pour être libéré de sa condition d’esclave. A ce jour seul Raptor est parvenu à réussir cet exploit, mais Samaël est bien parti pour être le second à y parvenir.

Samaël veut gagner sa liberté

Après un rude entraînement, Menthos décide de faire combattre Gryf dans l’arène. Cet affrontement est un désastre, Gryf ne parvient pas à tenir tête à son adversaire, il se fait rosser obligeant Menthos à le déclarer vaincu. Menthos ne supportant pas cette humiliation publique décide de tuer lui-même Gryf en le jetant dans la fosse des vaincus.
Pour lui sauver la vie, Samaël passe un marché avec son maître. Si l accepte d’épargner Gryf, il acceptera d’affronter dans l’arène la terrible Dasyatis.

La vengeance pour objectif

Lorsque Gryf sort enfin de son coma, c’est pour assister à la fin tragique de Samaël transpercé sous ses yeux par le dard empoisonné de Dasyatis. Le cadavre encore chaud de Samaël est jeté dans le fosse des vaincus sous les yeux en pleurs de Gryf. Cette scène a traumatisé Gryf. Il ne souhaite plus gagner sa liberté, il veut seulement se venger, devenir assez fort pour être capable de tuer de ses mains celle qui a ôté la vie à son seul ami.

Dasyatis a tué Samaël

Au fils des années Gryf va devenir un des meilleurs monslaves de l’arène, malgré ça, il n’a toujours pas eu l’occasion d’affronter Dasyatis. Galathée, l’assistante de Kalandre va venir le voir dans sa cellule pour lui révéler qu’il n’a aucune chance de l’affronter un jour car Dasyatis n’est plus en ville, elle a rejoint l’armé de Darkhell depuis plus de 5 ans.

 Gryf se libère de Menthos

N’ayant plus aucune raison de rester en cellule, Gryf s’enfuit pour rejoindre les montagnes de Lovinah où il espère retrouver son peuple. Malgré son acharnement, après plus de deux ans, il n’a pas trouvé un seul indice. Finalement ce sont les Chasseurs de la nuit qui le retrouvent, ce corps a pour mission de traquer les monslaves qui se sont évadés. A la grande surprise de Gryf, Samaël fait parti de ces mercenaires. Alors qu’il était mourant, ils l’ont récupéré dans la fosse des vaincus, l’on soigné et l’ont formé à devenir l’un des leurs.

Samaël a été sauvé par les Chasseurs de nuit

Cependant, Sanaël n’est jamais réellement devenu l’un des leurs. Dès qu’il a retrouvé Gryf, il a massacré tous les membres de son équipe. Il ne cherche pas spécialement à le protéger, il veut juste éviter que quelqu’un n’interfère dans son combat contre lui.
Samaël a suivi de près l’évolution de Gryf dans l’arène et il a fini par se persuader que Gryf était son ennemi, qu’il n’avait qu’une idée en tête depuis le début : voler sa place au sein de l’arène.

Samaël veut tuer Gryf

Nouveaux amis

Gryf comprend que le poison de Dasyatis a altéré l’esprit de son ami. Le Samaël qu’il a connu est mort dans l’arène, la bête assoiffée de sang qu’il a en face de lui n’a plus rien de commun avec son ami. Gryf va être obligé d’affronter et suite à une crise de Chakounia, il va tuer le seul ami qu’il ait jamais eu.
Dévasté par ce qu’il vient de faire, Gryf se retrouve désemparé jusqu’à ce qu’il rencontre Danaël et Jadina qui lui proposent de rejoindre leur groupe pour combattre Darkhell. Gryf se moque de sauver le monde des griffes de Darkhell, il sait que Dasyatis fait partie de son armée et la seule chose qu’il souhaite est de croiser sa route pour venger Samaël.

Gryf rejoint les Légendaires

Gryf quitte les montagnes de Lovinah avec ses nouveaux compagnons sans se douter que Samaël a survécu à l’éboulement provoqué par leur affrontement. Plutôt que de chercher à affronter Gryf à nouveau, Samaël se rend à Eisleymos où il tuera Menthos pour lui faire payer les années de traitements inhumains qu’il lui a fait subir.

Samaël a tué Menthos

Humour décrypté

Pour être sûr de ne pas faire d’erreur, nous avons soumis notre analyse à Patrick Sobral et Nadou qui ont corrigé, complété ou confirmé chaque point.

Page 3 : Le chef de la bande de mercenaires se nomme Faktys en allusion au mot « factice ».

Page 4, case 4 : Gryf n’a pas le temps de finir sa phrase, pour comprendre pourquoi il a besoin de l’aide des humains, il faut se référer à la page 4 du tome 8. Dans cette page, on apprend que Gryf était parti pour trouver un médecin humain capable de soigner la maladie de son père.

Page 6, case 3 : Folh-Klor utilise une brosse Hello Kitty.

Folh-Klor utilise une brosse Hello Kitty

Page 6, case 6 : Le seigneur Menthos tire son nom des bonbons Mentos. En ce qui concerne Folh-Klor, il tire nom du mot folklore.

Page 7, case 3 : Dans une des cellules, on peut voir un genre de Pikachu qui fait un signe d’au revoir à Gryf. Il s’agit du même que celui que nous avions vu au tome 7 à la case 1 de la page 37.

Pickachu dit au revoir à Gryf

Page 7, dernière case : Le nom de la ville d’Eisleymos est un anagramme de la ville de Mos Eisley de la planète Tatooine dans Star Wars.

ville d’Eisleymos (Les Légendaires)

L’architecture de la ville d’Eisleymos a aussi été inspirée de Mos EisleyLuke Skywalker a rencontré Han Solo.

Mos Eisley de la planète Tatooine dans Star Wars

Page 8 case 2 : L’enseigne de la maison close « Chez Nami » reprend le personnage de Nami tirée de One Piece.

"Chez Nami" reprend le personnage de Nami tirée de One Piece.

Page 8 case 2 : Les deux jeunes filles à droite portent le même costume que Leia lorsqu’elle est prisonnière de Jabba dans le Retour du Jedi.

Leia prisonnière de Jabba

Page 8, case 3 : On peut voir en arrière plan le pirate Ceydeirom et son épouse tirés du tome 5 et 6.

le pirate Ceydeirom

Page 9, case 8 : Le nom de Samaël fait référence à Lucifer. En effet, Samaël était le nom qu’il portait lorsqu’il était encore un ange avant qu’il ne soit déchu. Dans certains écrits, Samaël était le dieu poison ce qui est ironique sachant que c’est le poison de Dasyatis qui l’a rendu fou.

Page 10 dernière case : Le look et le design de la Confrérie des Chasseurs de Nuit est inspiré des jeux Assassin’s Creed.

Chasseurs de Nuit est inspiré des jeux Assassin’s Creed.

Page 11, case 10 : Dans la foule on peut voir Naga et Lina Inverse tiré de l’anime Slayers.

 Naga et Lina Inverse tiré de l’anime Slayers.

Page 11, case 10 : Le petit blond au milieu est un clin d’œil au personnage de Djidane Tribal tiré de Final Fantasy IX pour l’anecdote, signalons que ce personnage a inspiré Danaël au moment de la création des Légendaires).

Djidane Tribal tiré de Final Fantasy IX

Page 11, case 10 : L’homme tout à gauche de la case est Gades de la série Escaflowne.

Page 11, case 11 : Le nom du monstre Galab’ru fait référence à l’acteur Michel Galabru.

Page 11, avant dernière case : Parmi les spectateurs à gauche on peut voir Nadou et Patrick Sobral.

on peut voir Nadou et Patrick Sobral.

Page 13, case 5 : Le Red Bubul est une allusion à la boisson énergisante Red Bull.

Red Bubul est une allusion à la boisson énergisante Red Bull

Page 13, case 10 : Dans la foule on peut voir Jet Black, Faye Valentine et Spike Spiegel tirés de la série Cowboy bebop.

on peut voir Jet Black, Faye Valentine et Spike Spiegel tirés de la série Cowboy bebop.

Page 14, case 10 : Le personnage de Raptor qui est sur l’affiche Sanaël est celui qui était chargé de capturer Jadina pour le compte de Darkhell dans le tome 1 des Légendaires Origines.

Raptor qui est sur l’affiche Sanaël est celui qui était chargé de capturer Jadina

Le nom Raptor fait référence aux Raptors, une famille de dinosaures comprenant les Velociraptors, les Eoraptors et les Raptorex.

Page 15, case 9 : Tout à gauche avec les cheveux roses on peut voir Sha Gojyo de l’anime Gensomaden Saiyuki.

Tout à droite avec les cheveux bleus : Kamina de l’anime Gurren Lagann.

Kamina de l'anime Gurren Lagann

Page 15, case 10 : La jeune fille brune est Kay Han tirée du manga Bastard!!.

Kay Han, du manga "Bastard !!"

Page 17, case 6 : Le crabe géant Caroya est un anagramme de la marque de bâtonnets de crabe Coraya.

Caroya est un anagramme de la marque de bâtonnets de crabe Coraya.

Page 17, case 8 : Le capitaine borgne en arrière plan est le capitaine Olbatar tiré du tome 10.

le capitaine Olbatar (Les Légendaires)

Page 18, case 10 : A côté de Menthos, on peut voir le personnage de Vash the Stampede tiré de Trigun.

Vash the Stampede tiré de Trigun.

Page 19, case 7 : Le jeune fille aux cheveux bleus est Jinx du jeu Leagues of Legends.

Jinx du jeu Leagues of Legends

Page 19, case 12 : Dans la fiole à droite de la case on peut voir le Pokemon Mew.

dans la fiole à droite de la case on peut voir le Pokemon Mew

Dans la fiole juste à côté de Mew, on peut voir la fée tirée de Zelda.

Le monstre dans la cage est aussi un Pokemon, il s’agit de Paras dont les champignons situés sur son dos ont des vertus curatives.

Pokemon Paras

Page 21, case 2 : Parmi les monstres tués, on peut voir Sachiel, le premier ange d’Evangelion, et Mew Two de Pokemon.

 on peut voir le premier ange d’Evangelion et Mew Two de Pokemon.

Le nom de Dasyatis est celui d’une variété de raie pour appuyer le coté aquatique du personnage.

Page 22, case 2 : Dans la fiole derrière Gryf on voir l’embrayons d’Adam le premier Ange dans la série Evangelion.

Embrayons d'Adam - Evangelion

Page 23, case 3 : On peut voir le personnage de Nadia en arrière plan tirée de la série Nadia, le secret de l’eau bleue.

Nadia, le secret de l’eau bleue

Page 23, case 4 : L’animal devant Mongo a été inspirée par la bestiole au rire hystérique que l’on peut voir dans palais de Jabba le Hutt tiré du film de Star Wars : Le retour du Jedi.

Jabba le Hutt tiré du film de Star Wars : Le retour du Jedi.

Page 26, case 3 : Notons, pour ceux qui ne l’ont pas réalisé, que la ceinture que porte Gryf dans la série originale est en réalité un morceau de la couverture de Samaël.

La couverture de Samaël sert de ceinture à Gryf

Page 27, case 1 : On peut voir une allusion à la série de films Alien et en bas à droite un Rondoudou tiré de Pokemon.

Gryf contre Alien

Rondoudou contre Gryf

Page 27, case 2 : Cette case répond à la case 3 de la page 1 du tome 7 des Légendaires, Nadou a repris le même cadrage et le même monstre que cette case.

Cette case répond à la case 3 de la page 1 du tome 7 Les Légendaires, Nadou a repris le même cadrage et le même monstre que cette case.

Page 28, case 6 : On retrouve des personnages tirés de plusieurs films de Disney.
En premier Jasmine d’Aladdin, ensuite Ariel de la Petite Sirène, Esmeralda du Bossu de Notre-Dame, Megara (Meg) du film Hercule et pour finir, la princesse Aurore tirée de La Belle au Bois Dormant.

Princesses Disney

Pour l’anecdote signalons qu’à l’origine Nadou avait dessiné les princesses Disney dans leur costume d’origine, mais après réflexion, Patrick a préféré ne pas pousser trop loin le clin d’œil (aussi parce qu’on voyait la raie des fesses de Meg).

Case d'origine avec les princesses Disney en costume tiré des films

Page 30, case 7 : Les Montagnes de Lovinah sont une allusion au manga : Love Hina de Ken Akamatsu.

Love Hina

Page 31 : Le costume d’Esmeralda s’inspire directement du costume de Bellyana tiré de la BD La belle et la bête de Patrick Sobral. En ce qui concerne le visage et le caractère, Patrick voulait une sorte de Lara Croft (Tomb Raider) gaffeuse.

Le costume d’Esmeralda s’inspire directement du costume de Bellyana tiré de la BD La belle et la bête

Page 40, case 7 : Le temple jaguarian que l’on peut voir est abandonné depuis des lustres, par conséquent, les statues ne représentent pas le père de Gryf. Comme le lieu a été déserté depuis longtemps, Gryf ne régit pas à la présence d’un jaguarian, mais simplement à l’odeur résiduelle.

temple jaguarian

Page 44, case 4 : Le personnage roux et barbu évoque par son design le père de Toopie qu’on a pu découvrir dans le tome 3. Cependant c’est un pur hasard car il ne s’agit pas de lui étant donné que chronologiquement, au moment où se passent ces évènements, les parents de Toopie sont déjà morts.

Le personnage roux et barbu évoque par son design le père de Toopie

En réalité, Nadou a voulu faire un clin d’œil à la série Vision d’Escaflowne en reprenant le personnage de Leon Schezar, le père d’Allen Schezar.

Leon Schezar

Page 48, case 10 : Le fait que Menthos écrive le nom de son assassin avec son propre sang a été inspiré par l’affaire Omar Raddad. Dans ce fait divers de 1991, les gendarmes ont trouvé le corps sans vie de Ghislaine Marchal avec à côté d’elle, écrit en lettre de sang, la phrase « Omar m’a tuer » semblant imputer le crime à Omar Raddad le jardinier de la victime.

la mot de Menthos a été inspiré par l'affaire Omar Raddad

Planches Abandonnées

Couverture : Voici une couverture abandonnée probablement parce qu’elle montrait Gryf jeune ce qui ne marquait pas assez le fait qu’il s’agit de la collection Les Légendaires Origines et non Les Légendaires.

La page 8 a été profondément remaniée. Au départ, Gryf tentait une évasion et se faisait sévèrement corriger. Patrick trouvait que ça faisait trop car Gryf en avait déjà bavé avant et il allait prendre des coups après. L’auteur trouvait que cela faisait de la surenchère gratuite dans la torture, ce qui n’apportait rien. Pire encore, cela donnait aussi une image faussée de Menthos, le faisant passer pour un sadique alors que dans son esprit, Menthos n’était pas un tortionnaire mais un entraîneur (un peu brutal). Il le voulait avec une sorte de code d’honneur et le voyait mal battre ses guerriers juste pour le plaisir.

Tome 3 - Légendaires Origine -Page 8 abandonnée

La dernière page offrait à l’origine une fin très différente car dans cette première version Menthos n’était pas tué par Samaël. On pouvait voir Kalandre et ses Dynameis qui avaient sauvé Samaël des décombres et l’emportaient avec eux. Mais Patrick Sobral n’était pas satisfait de la façon dont l’album se clôturait, malgré des délais serrés, il a finalement décidé de la reprendre complètement pour offrir une issue plus dure, mais aussi plus cohérente avec ce qu’est devenu Samaël.

Tome 3 - Légendaires Origine -Page 46 abandonnée

Les Dynameis de Kanlandre tirent leur nom du titre de la  première nouvelle éditée par Patrick Sobral aux éditions Tonkam à ses débuts en BD. Il a voulu réutiliser ce nom parce qu’il veut dire « ange » en grec ancien et que cela colle assez bien aux sbires ressuscités de Kanlandre.

 

Galerie

5 réponses à Les Légendaires Origines – Tome 3 – Gryfenfer

  1. Arendal dit :

    C’est quand même bizarre, parce que les statues du temple ressemble comme deux gouttes d’eau à Wis-Kass et à Garfielda.
    Et sinon, Gryf n’a pas tué Samaël volontairement, il était en crise de Chakounia, soit un animal féroce et assoiffé de sang.

  2. LED dit :

    Il me semble que ce n’est pas un coup à la tête qui fait perdre la mémoire à Gryf mais la destruction de son Katseye quand un chasseur lui tire dessus.

    • Charles-Edouard MANDEFIELD dit :

      Effectivement, c’est Kalandre qui prétend cela aux mercenaire, la vraie raison est bien la destruction de la pierre, j’ai corrigé l’article :)

  3. kyun dit :

    Quand samael est retrouvé par les chasseurs de nuit,au deuxième plan se trouve kalandre et les dynameis

  4. Arendal dit :

    Je crois avoir repéré une référence à Saint Seyia: au premier épisode de la série, deux adversaire combattent sur le ring. Le maigre se fait tabasser par le gros, (Samaël se faisant tabasser par Gala’ru), et au moment où le maigre va se faire éclater la face, le grand patron (Menthos) (Athéna dans SS, enfin une bonnefemme avec de longs cheveux violets et une longue robe blanche) fait un simple geste, et le maigre se retourne et éclate la face du gros en un coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>