Dofus Tome 16 : Morld Invasion

Dofus Tome 16 : Morld Invasion

Morld a attrapé Goultard et Arty et il les avale sans les mâcher. Nos deux compères réalisent alors qu’il a un estomac dimensionnel, un peu comme le sac de Ruel (voir épisode 9). Prisonniers de cette immense caverne stomacale, leur force ne leur est d’aucun secours face à l’acide gastrique qui tapisse ce lieu. S’ils ne trouvent pas rapidement un moyen de sortir, ils risquent d’être dissouts.

 Arty et Goultard sont dans l'estomac du monstre

Critique et analyse

Le ton léger du précédent tome se confirme, on retrouve l’ambiance déconnante qui faisait le charme des premiers tomes. Le duo Arty / Goultard fonctionne à merveille, leur complicité et leur sens de la répartie participent énormément au plaisir de lecture.

 Arty et Goultard affrontent Morld (Dofus tome 16)

Ce retour à un humour plus présent ne se fait heureusement pas au détriment de l’histoire qui avance à grand pas. On retiendra surtout que ce tome permet à Goultard de rencontrer enfin son père, le Dieu Iop en personne. Il l’avait déjà vu une fois, mais à l’époque il était encore un bébé (voir Goultard Bazar) ce qui limitait considérablement la profondeur de leur dialogue.
Cependant ces retrouvailles ne seront pas l’objet de grandes embrassades, car même si le Dieu Iop semble très fier de son fils, il n’est pas descendu des cieux pour rattraper le temps perdu, mais pour régler un problème bien plus grave qui menace l’existence même des dieux.

Premières planches

Voici les huit premières planches du tome 16 de Dofus, cliquez dessus pour les voir en grand, la résolution est suffisante pour pouvoir les lire.

Page 1 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion  Page 2 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion Page 3 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion Page 4 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion
 Page 5 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion Page 6 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion Page 7 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion Page 8 du tome 16 de Dofus : Morld Invasion

Résumé

Après avoir été avalé par Morld, Goultard et Arty risquent d’être dissous par les sucs gastriques du monstre. Comme Arty est un dragon, il peut cracher du feu ce qui a pour effet de faire éternuer Morld et de les éjecter de son corps (je sais, normalement les poumons et l’estomac sont deux choses différentes).

Résurrection

Particulièrement remontés d’avoir été ainsi avalés, Arty et Goultard se défoulent sur Morld ce qui permet à Razad d’aller dans la salle des masques pour tenter de voler le seul masque qu’il n’a pas pu emporter la dernière fois. On comprend alors qu’il n’a jamais gagné sa partie d’Arena contre Morld, il s’est juste contenté de voler tout ce qu’il pouvait et de s’enfuir à la première occasion.

 Pendant que Arty et Goultard se battent, Yen en profite pour filer

Chaque masque contient un morceau de l’âme d’un dieu maléfique, Razad voulait avoir tous les masques pour pouvoir ressusciter ce dieu. Même s’il sait qu’il y laissera la vie et que ce dieu n’apportera que désastres et mort, Razad se moque totalement des conséquences, il veut juste que sa famille laisse une trace dans l’histoire pour laver l’humiliation que ses semblables ont fait subir à son père.

 Yen veut réveiller le dieu enfermé dans les masques

La réincarnation du dieu détruit la montagne de Morld. Dans l’explosion, Razad meurt et pour « l’honorer » le monstre se sert de lui comme écharpe. Morld a survécu à la déflagration, mais il semble avoir perdu sa personnalité et sert à présent de monture à cet étrange dieu.

Origine du démon

Le réveil de cette divinité n’est pas passé inaperçu dans le royaume céleste. Les autres dieux ont senti sa présence et se demandent d’où peut bien provenir cette nouvelle divinité.
C’est le Dieu Sadida qui va apporter la réponse. Ce dieu est né de l’accouplement du Dieu Iop avec Lacrima, l’une de ses poupées Sadida qu’il a apparemment violé. Or, cette poupée est vivante et contient une partie de son pouvoir divin, le rejeton qui est née de cette union est un dieu à part entière car il est le fruit de l’union de deux divinités.

 Le Dieu Iop s'est accouplé avec une poupée vivante du Dieu Sadida

Malgré son jeune âge, son pouvoir était déjà trop puissant pour que le Dieu Sadida puisse en venir à bout. Ne pouvant le détruire, il a divisé son âme en plusieurs morceaux et les a scellés dans des masques sadidas (les masques deviennent donc des sortes de Horcruxes sauce Dofus). Le problème c’est que pendant les siècles où il était enfermé, le pouvoir de ce dieu s’est beaucoup développé. D’après le tarot du Dieu Ecaflip, si tous les dieux décident de l’affronter, certains y laisseront leur vie. Cependant, s’ils ne font rien, ce nouveau dieu décimera des humains, ou encore créera une nouvelle religion dédiée à sa personne, ce qui dans les deux cas privera les dieux actuels de nombreux fidèles et diminuera mécaniquement leur pouvoir.

 Le Dieu Iop est obligé d'aller régler le problème qu'il a créé

Dieu Iop à la rescousse

Ne pouvant laisser la situation s’envenimer et ne voulant pas risquer leur peau, les dieux décident d’envoyer le Dieu Iop régler le problème qu’il a créé. Agacé par la lâcheté de ses frères, le dieu iop part de bon cœur pour leur montrer qu’il n’a peur de rien et qu’il est toujours le plus puissant des dieux.

Le Dieu Iop débarque au moment où Goultard et Arty allaient engager le combat. Après avoir brièvement salué Goultard qu’il voyait pour la seconde fois de sa vie, le Dieu Iop commence à se battre. Malheureusement pour lui, la force brute ne semble pas fonctionner. Le corps de son adversaire est élastique et quelque soit la violence des coups, il ne semble guère affecté.

 Le dieu Iop est venu affronter son fils illégitime

 

Humour décrypté

Page 16 : Bilby dit « Tout les chemins mènent à Goultard », c’est une allusion à la célèbre maxime « Tout les chemins mènent à Rome ».

Page 23 : Dans la dernière case, les petits personnages qui volent près d’Arty sont tirées de la série Il était une fois la vie, il s’agit de Métro le robot qui joue ici le rôle d’anticorps.

 On peut voir le robot Metro de la série Il était une fois la vie

Page 24 : Les petits personnages que crache Arty sont aussi tirés de la série Il était une fois la vie il s’agit de deux globules rouges.

 On peut voir les globules rouges de la série Il était une fois la vie

Page 26 : Case 1, la position et les oreilles d’Arty évoquent Super Monkey Ball, un jeu vidéo développé par Amusement Vision et édité par Sega en 2000 sur borne d’arcade puis adapté sur console à partir de 2002.

les oreilles d'Arty évoquent Super Monkey Ball

 

Page 36 : Case deux la position de Razad évoque celle d’un bretzel, une viennoiserie salée apprécié en Allemagne.

Razad prend une position qui évoque un bretzel

Page 45 : Arty est déguisé en Link de Zelda, les trois triangles au dessus du titre représente la Triforce ce qui ne laisse aucun doute sur le faite qu’il s’agit bien d’un clin d’œil à cette série de jeux vidéo.

 On peut voir ici un clin d’œil à Zelda (Dofus tome 16)

Page 96 : Le personnage au fond a un masque qui évoque Astérix.

 On peut voir un masque à l’effigie d'Astérix (Dofus Tome 16)

Page 115 : Dans la file d’attente se trouve l’Homme Détritus, un éboueur tombé dans du liquide mutagène dans la série animée des Tortues Ninja produite en 1987. 
Ce clin d’oeil a été confirmé page 152 du tome 17 de Dofus

Dans la file d'attente se trouve l'Homme Détritus, tiré de la série animée des Tortues Ninja

Page 117 : Le royaume des dieux n’est pas sans rappeler la demeure du Tout Puissant dans Dragon Ball.

 Ce domaine évoque le palais du Tout Puissant dans Dragon Ball (Dofus Tome 16)

Page 148 : L’histoire de la conception et la naissance de Cornu Molu est racontée plus en détail dans le tome 2 d’Ogrest. On y apprend notamment le nom de la poupée que le Dieu Iop a violée, il s’agit de Lacrima.

Page 149 : Le design des bras avec l’ancre tatoué dessus est un clin d’œil à Popeye.

 Le tatouage d'ancre et la forme du bras évoque Popeye

Page 181 : On a second clin d’œil à Popeye, la pipe et la pose évoque Popeye. Les feuilles que l’on voit déborder de la pipe sont des épinards. En effet, Popeye absorbe parfois des épinards par sa pipe. 

 La pipe pleine d'épinards est un clin d'oeil à celle de Popeye

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>