Katar (Dofus)

Katar (Dofus)

Katar est le sacrieur responsable de la mort de la famille de Goultard. Il était au service de Djaul qui avait inséré dans son corps le démon Médoroziam. Sa mission était de transférer ce démon à Goultard pour corrompre son esprit et en faire son serviteur. Djaul espérait ainsi faire de Goultard un remplaçant d’Hyrkul. Hyrkul était le fervent de Djaul, mais il était surtout le premier porteur de l’âme d’un dragon noir (tome 12), ce dragon était tellement craint qu’on le nomme uniquement en disant « Celui dont on tait le nom ».

Avant d’être un porteur

Katar n’a pas toujours été au service du mal. Il a attaqué le village construit et géré par Hyrkul avec l’aide des descendant d’un des soldats de l’Ordre du Coeur Vaillant (un corps chargé de protéger Bonta). Cet ordre fut décimé par Hyrkul lors de l’attaque d’Aurore Pourpre ce qui explique l’esprit de vengeance qui animaient. Les talents de guerriers tout comme la hargne qui animaient Katar ont séduit l’âme du Dragon Noir (Celui Dont On Tait Le Nom) qui était dans le corps d’Hyrkul. En plein combat, il décide donc abandonner son hôte pour prendre possession du corps de Katar.

Incohérence

Précisons que selon les sources, le destin de Katar n’est pas clair. Certains supports disent que son corps a été inverti par l’âme de Celui Dont On Tait Le Nom qui a quitté le corps d’Hyrkul, alors que d’autres supports disent que ce n’est pas l’âme du dragon qui est dans Katar, mais celle du démon Médoroziam que Djaul lui aurait implantée avec pour mission de le transférer à Goultard.

 

Transfert du démon

Le démon Médoroziam s’alimente de la colère de son hôte (ce qui est visiblement une souffrance pour l’hôte). Pour arriver à transférer ce démon à Goultard, Katar devait rendre Goultard fou de rage. Il a donc enlevé puis tué de sang froid la famille de Goultard. Pendant son combat contre Katar, le pauvre Goultard va découvrir les corps sans vie de sa famille. La tristesse fait rapidement place à une haine féroce qui décuple la violence de ses coups. Katar est vaincu sans peine et se retrouve agonisant sur le sol. C’est à ce moment-là que le démon de Katar sort de son corps pour prendre possession de celui de Goultard.

Une fois le transfert opéré, Goultard est devenu un monstre sanguinaire. Le pauvre Katar qui se réjouissait d’être enfin libéré de l’emprise Médoroziam n’aura pas profité de cette liberté très longtemps, il sera achevé par Goultard qui plantera sa tête au bout d’une pique.

Seconde vie

L’histoire de Katar ne s’arrête pourtant pas là. Alors que son âme déambulait dans les limbes de l’enfer, il est ressuscité sous forme de zombi par Brumaire qui lui demande d’affronter Goultard. Même s’il se retrouve dans un corps en putréfaction, Katar préfère revenir parmi les vivants que de continuer à errer en enfer, la mort l’ayant beaucoup déçu, il accepte de bon cœur cette nouvelle chance (tome 9).

Brumaire n’est pas le seul à lui donner une seconde chance. Le démon Médoroziam en a assez de rester dans le corps de Goultard. Depuis que Goultard s’est lié d’amitié avec Arty, il n’arrive plus à provoquer de colère chez lui. Médoroziam propose donc à Katar de quitter le corps de Goultard pour aller dans le sien. Katar y gagnerait un surcroît de puissance qui lui permettrait de rivaliser avec Goultard. Katar accepte de recevoir à nouveau le démon, libérant ainsi Goultard de son emprise. Privé du démon, Goultard recommence à ressentir pleinement les émotions humaines, mais cet afflux brutal le déstabilise complètement. Finalement Goultard s’enfuit avec Arty avant d’avoir terminé son combat contre Katar (tome 9).

Katar décide alors de traquer Goultard mais lorsqu’il le retrouve, le combat tourne en sa défaveur. Médoroziam décide donc d’intervenir, il quitte le corps de Katar avec l’intention d’entrer dans le corps de Goultard pour le faire exploser de l’intérieur. Au moment où Médoroziam sort du corps de Katar, il se fait attraper en plein vol par Bilby (le familier de Goultard) qui le dévore (tome 12). Bien que la perte de Médoroziam ait affaibli Katar ce dernier n’a pas renoncé à l’attaquer. 

 

Goultard se réjouit de ce duel, l’idée de pouvoir se défouler une nouvelle fois sur celui qui a tué sa famille est une façon pour lui de satisfaire son insatiable soif de vengeance. Mais le pauvre Goultard n’aura pas la chance de tuer à nouveau Katar. Le shushu Ombrage, transformé en pieuvre géante, les attaque et démembre Katar (tome 12).
Comme Katar est un zombi, même séparé de son corps, sa tête vie encore. Goultard la ramasse et l’accroche à sa ceinture comme trophée pour l’obliger à le suivre dans leurs aventures. Goultard estime que cette humiliation infligée à Katar est bien pire que la mort et effectivement, Katar va très mal supporter cette période de sa vie de mort-vivant (tome 13).

Nouveau corps

Le destin va finalement être favorable à Katar. Suite a une avalanche qui a emporté Goultard, la tête de Katar s’est détachée de la ceinture de son porteur (tome 14). Katar serait resté enseveli sous la neige si Bilby ne l’avait pas déterré. Malgré le peu d’affection que porte Bilby à Katar, par compassion, elle va traîner cette tête à la recherche de Goultard (tome 16). Lorsqu’elle le retrouve enfin, il est en très mauvaise posture. Le dieu Cornu Mollu, vient de terrasser, Goultard, Arty et même le Dieu Iop. Voyant qu’il a l’intention de conquérir le monde, Katar propose ses services de guide et conseiller à Cornu Mollu. Le dieu est amusé qu’une tête incapable de se mouvoir par elle-même ait la prétention de pouvoir l’aider. Katar argumente en disant qu’il connaît bien la géopolitique du Monde des Douze et que ses informations peuvent l’aider à gagner du temps. Cornu Mollu est séduit par le sens de la flatterie de Katar, il accepte de le prendre à son service et lui donne un nouveau corps plus puissant que l’ancien (tome 17).

Goultard étant à terre, Katar aurait facilement pu l’achever, cependant il tient à l’affronter à nouveau, alors il le laisse en vie. Avant de partir, il vole Bilby à Goultard qui est trop blessé pour l’en empêcher. Katar ne fait pas ça pour énerver Goultard, mais parce qu’il a de l’affection pour ce familier. A force de passer du temps avec Bilby lorsqu’elle a traîné sa tête dans la neige, il a fini par s’attacher à elle (tome 17). Bien entendu Bilby voulait rester avec Goultard, mais elle n’a pas eu le choix. Elle reviendra avec son maître seulement à partir du tome 22, lorsque Katar la fait tomber par accident du deltaplane qu’il pilotait. Comme il était en train de traquer Goultard, Bilby va atterrir directement sur son ancien maître pour le plus grand bonheur de l’un comme l’autre.

Amour

La partenaire de Katar dans sa traque de Goultard et des Dofus est Léthaline. Cette dernière manifeste un vif intérêt à son égard, ce qui n’est pas le cas de Katar qui la trouve vulgaire et surtout répugnante quand elle mange. Usant de ses charmes féminins sans retenue, Léthaline plonge la tête de Katar dans sa poitrine pour marquer clairement ses intentions. La réaction de Katar n’est pas celle attendue, il se met à vomir. Cette réaction peut traduire deux choses : soit Lethaline l’écœure tellement que le simple contact avec elle le rend malade, soit c’est le contact des femmes en général qui le révulse ce qui expliquerait le peu d’intérêt qu’il manifeste lorsque Léthaline lui fait des avances (tome 21).

Dans Krosmaster

En décembre 2014, une figurine krosmaster de Katar a été éditée. Elle rend à merveille sa personnalité tant sur le plan du moulage que des caractéristiques de combat. Le seul regret que l’on peut avoir c’est qu’aucun de ses pouvoir ne tient compte de la présence éventuelle de Goultard sur le plateau, ce qui est bien dommage vu le contentieux entre les deux personnages.

Dossier Dofus >>

 

Galerie

Une réponse à Katar (Dofus)

  1. Gabrel dit :

    katar et aussi le nom d’un poignard indien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>