Evangelyne (Wakfu)

Evangelyne (Wakfu)

Evangelyne est archère crâ (sorte d’Elfe) qui est apparue pour la première fois en 2008 dans la série TV Wakfu. Bien qu’elle ait seulement 17 ans, elle est la garde du corps officielle de la princesse Amalia. Elle accomplit cette tâche grâce à son arc à invocations qui, comme de nombreux arcs crâ, permettent de générer des flèches magiques. Elle n’a donc pas besoin de porter des flèches réelles dans un carquois.
Les flèches créées par magie peuvent avoir divers fonctions : elles peuvent blesser (flèche de feu) ou simplement immobiliser (flèche de glace). On découvre dans l’épisode 25 que la magie de ses flèches peut être renforcée par la magie Sadida d’Amalia. Cela n’a rien d’étonnant car les Sadidas fabriquent des arcs pour les crâs.
Mais la plus puissante arme d’Evangelyne n’est pas son arc, mais son esprit de synthèse associé à un grand sang froid. Avec Yugo, elle est probablement la personne la plus posée et la plus mûre de leur équipe.

Evangelyne change de design entre la saison 1 et la saison 2 de Wakfu

Amie d’enfance

Les Crâs et les Sadidas travaillent en étroite collaboration militaire et il n’est donc pas étonnant qu’Evangelyne ait été affectée dès son plus jeune âge au poste de « dame de compagnie » de la princesse Amalia qui est 4 ans plus jeune qu’elle. Il est évident que ce poste lui permet de se préparer à être la future « garde du corps » d’Amalia dès que sa formation de guerrière sera aboutie.

Amalia est une petite fille trop gâtée que personne n’ose contrarier, le jour où Evangelyne est arrivée, Amalia venait de se faire faire une robe immonde qu’elle avait dessinée elle-même. Alors que la cours faisait semblant de l’admirer, Evangelyne n’a pas pu s’empêcher d’être honnête et de dire qu’avec cette robe elle ressemblait à un Bouftou (sorte de mouton). A cause de cette remarque tout le monde s’est moquée d’elle pendant des semaines en l’appelant dans son dos : la princesse Bouftou (épisode 6).

Amalia a dessinée elle même cette immonde robeEvangelyne est la seule à dire franchement ce qu'elle pense de la rode d'Amalia

Le premier contact ne fut donc pas brillant, mais paradoxalement c’est cette franchise un peu trop directe qui semble avoir séduit Amalia. La plupart des gens qui gravitent autour d’Amalia ne voient en elle qu’une princesse qu’il ne faut pas contrarier, alors qu’Evangelyne se moque de ce qu’Amalia peut penser d’elle, elle sait rester naturelle même en présence de la « princesse ». Amalia va réaliser qu’elle est un peu plus qu’une dame de compagnie lorsqu’elle était atteinte d’une maladie contagieuse qui l’a obligée à rester en quarantaine pendant plusieurs jours. La seule personne qui a pris la peine de passer du temps avec elle malgré le risque de contagion fut Evangelyne (épisode 6). Même si parfois Amalia a des petites crises d’autorité et tente de rabaisser Evangelyne au rang de simple « Garde du corps qui doit lui obéir », au fond elle considère Evangelyne comme la seule vraie amie qu’elle a au palais.

Malgré la maladie contagieuse d'Amalia, Evnagelyne est la seule à bien vouloir lui tenir compagnieAmalia réalise qu'Evangelyne est un peu plus qu'une dame de compagnie

Famille floue

La famille d’Evangelyne reste un mystère, sa mère ou son père ne sont jamais mentionnés, elle semble avoir passé son enfance au palais du Royaume Sadida. Dans l’épisode 20, lorsqu’elle voit la défunte mère d’Amalia, malgré sa retenue habituelle, sa réaction trahit le fait qu’elle devait avoir un lien affectif très fort avec elle, il n’est donc pas improbable qu’elle ait un rôle de mère de substitution dans l’esprit d’Evangelyne.

Il n'est pas improbable que la mère d'Amalia ait joué un rôle de mère de substitution pour EvangelyneLorsqu'Evangelyne revoit la mère d'Amalia, son émotion traduit qu'elles devaient être proches

Evangelyne dévoile peu de choses sur elle. En cela, l’épisode 20 est particulièrement riche en enseignements sur elle car l’Arbre de Vie scrute l’esprit d’Evangelyne et met à nu des choses qu’elle refoule. Cela va révéler que malgré son apparence impassible Evangelyne est torturée par des angoisses et des blessures du passé. En allant trop profond dans les souvenirs refoulés, l’Arbre de Vie va déterrer l’image de Cléophée, la sœur d’Evangelyne.

L'Arbre de Vie est allé beaucoup trop loin en déterrant l'image de cette jeune crâ au fond de l'esprit d'EvangelyneL'Arbre de Vie est allé beaucoup trop loin en déterrant l'image de cette jeune crâ au fond de l'esprit d'Evangelyne

Lorsque cette petite fille apparaît devant Evangelyne, alors que sa place n’est pas ici, l’incohérence de l’illusion devient si évidente qu’Evangelyne arrive à briser l’illusion de l’Arbre de Vie.

Rencontre avec Yugo

Depuis le mort de sa mère, Amalia étouffe dans cette vie de Princesse. Elle prétexte avoir eu une vision de la Déesse Sadida pour pousser Evangelyne à l’accompagner accomplir la prophétie que lui aurait soufflée la Déesse. Évidement Evangelyne a bien compris que cette histoire n’est qu’un prétexte inventé de toute pièce pour s’enfuir discrètement du palais. Elle fait semblant d’y croire car elle redoute que si elle ne l’accompagne pas, Amalia finisse par partir seule (épisode 1).

Evangelyne a accepté d'accompagner Amalia dans sa fugueAmalia décide d'aider Yugo et Evangelyne est obligée de suivre car elle est son garde du corps

Sur leur chemin, ils vont croiser la route de Yugo, Tristepin et Ruel qui cherchent un moyen de sauver les villageois qui ont été végétalisés par des polters. Amalia essaie de faire croire à Evangelyne que c’est pour aider Yugo que la Déesse Sadida lui a envoyée une vision. Evangelyne n’en croit pas un mot mais ne relève pas. Finalement c’est grâce à Amalia que les villageois seront sauvés. En soignant le Grand Chêne Mou avec ses pouvoirs de Sadida, la jeune Amalia a apaisé sa colère et il a accepté de lever le sortilège (épisode 2).

Evangelyne espérait qu’après cette aventure Amalia accepterait de rentrer au Palais, mais elle décide finalement d’accompagner Yugo pour l’aider à retrouver sa famille sur l’île d’Oma. Evangelyne réalise qu’elle n’a pas d’autre choix que de suivre Amalia et elle rejoint le groupe de Yugo à contre cœur, mais finalement elle appréciera elle aussi la vie d’aventure qu’ils vont mener.

Amour

C’est pas gagné…

Une attirance va commencer à naître entre Evangelyne et Tristepin bien que ce soit plutôt mal parti. En effet il faut garder en tête qu’Evangelyne est un crâ (guerrière spécialisée dans la stratégie et les attaques à distances) alors que Tristepin un iop (barbare sans cervelle qui aime les attaques frontales). Au début de la série, ils se prennent facilement le bec car la bêtise de Tristepin navre Evangelyne. De son côté, Tristepin n’aime pas les tactiques de combats d’Evangelyne car elles ne sont pas assez offensives et directes, il assimile donc cela à une forme de lâcheté (épisode 5).

Au début Evangelyne et Tristepin ne s'entendent pas bienTristepin est tellement bête qu'il n'a pas reconnu Evangelyne

Jusqu’à l’épisode 16, leur relation n’est pas développée, elle n’est même pas survolée. Comme Evangelyne n’est pas princesse, dans l’esprit de Tristepin elle ne peut être une épouse potentielle car il est persuadé qu’un chevalier comme lui se doit d’épouser une princesse. De toutes façons, même s’il tentait quelque chose, il se ferait rembarrer car Evangelyne ne voit en Tristepin qu’une « cervelle de iop » ce qui veut tout dire.

Seul l’épisode 4 sort un peu du lot car dans cet épisode, Evangelyne est obligée de se déguiser en princesse. Tristepin, ne la reconnaîtra pas et va finir par être séduit par cette « superbe princesse ». Mais dès qu’il réalise qu’il ne s’agit que d’Evangelyne son enthousiasme retombe car il reste est convaincu qu’un chevalier doit épouser une princesse et non une guerrière comme Evangelyne.
Après cette histoire Tristepin a encore baissé dans l’estime d’Evangelyne car il a montré l’étendu de sa bêtise en étant incapable de la reconnaître, mais surtout il a prouvé qu’il était assez superficiel pour tomber amoureux de quelqu’un uniquement sur l’apparence physique.
Au moins cet épisode aura permis à Evangelyne de prendre enfin conscience de sa féminité.

Premier signes

A partir de l’épisode 16 cela bouge enfin un petit peu. Au début de l’épisode Tristepin cherche à faire du bouche-à-bouche à Evangelyne et en profiter pour l’embrasser ce qui prouve qu’il a quand même une certaine attirance pour elle, mais vu la réaction d’Eva, ce n’est pas réciproque.

Vers le milieu de l’épisode Evangelyne est obligée de porter Tristepin qui a été sévèrement touché par une attaque de Grougaloragran. Alors qu’ils tentent de lui échapper, Tristepin, qui est toujours soutenu par Evangelyne, lui dit : « Tu vois, tu peux être gentille avec moi quand tu veux… » et Evangelyne répond « Tais toi et cours grand dadet » le pauvre Tristepin est déçu et dit en soupirant « Bah… sérieuse jusqu’au bout… ». Cette conversation peut paraître anecdotique, mais elle a son importance car c’est la première fois que Tristepin exprime le fait qu’il aimerait qu’elle soit plus gentille avec lui. Il avoue donc qu’il n’est pas indifférent à ce qu’Evangelyne pense de lui.

Tristepin reconnaît qu'Evangelyne était belle déguisé en princesseEvangelyne est surprise par le compliment de Tristepin

A l’épisode 18, leur histoire accélère de façon un peu brutale. Tristepin va avoir envers Evangelyne son premier élan d’affection ouvert. Il commence tout d’abord par reconnaître que durant l’épisode 4, Evangelyne était très belle en robe. Bien entendu, Evangelyne avait compris cela toute seule au vu l’enthousiasme de sa réaction à ce moment là, mais elle est quand même touchée car il n’en avait jamais reparlé depuis qu’il avait compris que la « princesse » qui l’avait fait craqué n’était autre qu’elle.
Puis après ce délicat compliment, Tristepin apporte une couverture à Evangelyne pour ne pas qu’elle ait froid et il se met à côté d’elle enroulé par la même couverture. C’est la première fois qu’ils sont si proches et on sent naître quelque chose entre eux.

Tristepin partage sa couverture avec Evangelyne pour pas qu'elle ait froidTristepin partage sa couverture avec Evangelyne pour pas qu'elle ait froid

Cœur à nu

Evangelyne n’est pas du genre à étaler ses sentiments, Tristepin a fait un geste pour s’approcher d’elle, mais Evangelyne peine à exprimer un signe clair en retour. Entre temps la situation s’est envenimée car Tristepin a surpris une conversation où Evangelyne disait ne plus supporter le frère d’Amalia qui la drague en permanence. Elle ajoute que personne ne peut avoir envie de l’embrasser à cause de son haleine terrible de porcassin. Tristepin qui a pris la conversation en cours de route croit qu’on parle de lui. Il se sent blessé et s’imagine même que si Evangelyne ne l’a pas encore embrassé c’est à cause de son haleine.

Tristepin se met alors à bouder Evangelyne qui ne comprend le changement d’attitude de Tristepin à son égard. Par chance, la situation va se débloquer d’elle-même lorsqu’un chef pirate enlève Evangelyne avec des intentions clairement sexuelles à son égard (épisode 18). Ce grossier personnage va avoir l’indélicatesse d’embrasser le postérieur d’Evangelyne devant Tristepin, ce qui va le pousser à l’attaquer sans ménagement et à libérer Evangelyne.

Le bisou du chef des pirates sur les fesses d'Evangelyne a provoqué la colère de TristepinEvangelyne prend la défense de Tristepin

La réaction épidermique de Tristepin trahit les sentiments qu’il a pour Evangelyne, du coup le chef des pirates se moque alors de lui mettant en doute sa valeur. Mais à peine a-t-il fini ses moqueries qu’Evangelyne lui décroche quelques claques en lui disant « crache pas sur mon iop ! » elle ajoute « qu’à part le fait qu’il manque un peu de conversation ces derniers temps, elle n’a pas à s’en plaindre ».
En prenant la défense de Tristepin de cette façon, Evangelyne affiche pour la première fois ses sentiments pour lui. L’élément le plus révélateur est le moment où elle dit « mon iop » ce qui révèle clairement le fait qu’elle estime qu’ils sont liés, même si ils ne se sont pas encore embrassés.

Tristepin est heureux qu'Evangelyne prenne sa défensePendant que Tristepin et Evangelyne s'expliquent le chef des pirates attaque

Tristepin est heureux de voir la réaction d’Evangelyne car cela prouve qu’elle l’aime, mais il ne comprend toujours pas pourquoi elle s’est moquée de son haleine. Evangelyne clarifie donc ce malentendu en expliquant qu’elle parlait du frère d’Amalia et non de lui.

Le drame

Leur histoire d’amour était enfin sur les rails, mais un incident va ternir leurs rapports. Alors que le Prince Armand (le frère d’Amalia) et Tristepin se battaient en duel pour un motif futile, le combat va dégénérer. Armand va s’emporter et sérieusement amocher Tristepin. Alors qu’il gît par terre, Evangelyne le redresse et lui dit que l’amour qu’elle lui porte n’est pas dépendant du fait qu’il gagne ou perde ce duel.
Armand ne supporte pas de voir Evangelyne protéger Tristepin car il en est lui aussi amoureux. Crachant sa frustration, il provoque Tristepin en disant que « normalement ce sont les chevaliers qui protègent les demoiselles et non l’inverse ».
Tristepin lui répond avec sa subtilité de iop qu’au moins il n’a pas une haleine de porcassin. Cette remarque sans finesse a eu au moins le mérite de toucher là où ça fait vraiment mal.

Evangelyne explique à Tristepin qu'il n'a pas besoin de gagner ce combat pour gagner son coeurLa réplique de Tristepin a touché Armand là où ça fait mal

Armand ne supporte pas d’avoir été humilié de la sorte devant ses sujets, il perd toute retenue et recommence à attaquer Tristepin avec des attaques complètement démesurées. Tristepin étant sur le point d’y laisser sa peau se résout à fusionner avec Rubilax pour vaincre son adversaire. Le résultat dépasse ses espérances, non seulement il démolit Armand, mais aussi la Garde Royale Sadida qui tente de l’arrêter. Le problème, c’est qu’il n’est plus lui-même, car Rubilax a pris le contrôle de son corps et de son esprit. Amalia, Ruel et Evangelyne n’ont plus d’autre choix que de prendre part à la bataille pour tenter de l’arrêter, mais aucun des trois n’a la force suffisante pour vaincre un tel monstre.

Evangelyne, qui d’habitude garde son sang froid en toute circonstance, est complètement perturbée à l’idée d’attaquer Tristepin. Alors qu’elle pointe son arc vers lui, elle se refuse à tirer et essaie vainement de le raisonner. Son hésitation permet à Tristepin de lui attraper la main, brisant au passage son bras et son arc. Puis, indifférent à la douleur de sa bien aimée, il continue sa progression vers Armand. Arrivé face à lui, alors qu’il allait faire ravaler sa fierté à Armand à coups de poings, les sanglots d’Evangelyne parviennent à ses oreilles. En entendant cela, l’esprit de Tristepin est touché au plus profond de son âme ce qui lui permet de prendre conscience de ce qu’il vient de faire à Evangelyne.

Tristepin devient incontrôlableTristepin casse le bras et l'arc d'Evangelyne

Non seulement, il l’a blessée, mais en plus il a brisé son arc ce qui est la pire humiliation qu’un crâ puisse subir. Pour les crâs, l’arc est sacré, c’est un peu comme une extension de soi. La conception d’une telle arme nécessite un bois spécial et beaucoup de travail. Le bras d’Evangelyne pourra guérir, mais son arc ne pourra pas être réparé. En voyant cela, Tristepin réalise que la plus grosse blessure qu’il a infligée à Evangelyne est probablement celle qu’il vient de lui faire au cœur et il redoute que cette blessure-là ne cicatrise jamais (épisode 19).

Tristepin entend les sanglots d'EvangelyneTristepin réalise ce qu'il a fait à Evangelyne

La tristesse et la douleur que ressent Tristepin devant cette situation lui permettent de reprendre totalement le contrôle de son corps et de s’enfuir pour trouver un endroit calme où il pourra extirper Rubilax de son corps. Il laisse derrière lui un vrai camps de bataille, des gardes assommés et une Evangelyne sous le choc complètement tétanisée par ce qui vient de se passer (épisode 19).

Psychothérapie

Dans l’épisode 20, Evangelyne se retrouve prisonnière d’une illusion créée par l’Arbre de Vie. Il fouille le subconscient d’Evangelyne pour y trouver ses sentiments refoulés et ses désirs cachés afin de les satisfaire et de la pousser à rester prisonnière de ce monde d’illusions. Mais avec Evangelyne l’Arbre de Vie a beaucoup à faire car il doit apaiser les nombreuses angoisses d’Evangelyne s’il veut la conserver dans son rêve.

Un certain nombre d’angoisses d’Evangelyne concernent bien entendu Tristepin :

  • Elle n’arrive pas à clarifier ses sentiments à son égard, elle lui en veut, mais elle l’aime toujours.
  • Elle s’inquiète pour lui car elle ne sait pas où il est.
  • Elle a peur qu’il revienne car elle redoute la réaction des Sadidas lorsqu’ils lui mettront la main dessus.
L'Arbre de Vie desSadidas (Wakfu)Grâce à l'Arbre de Vie Evangelyne peut se défouler sur Tristepin

L’Arbre de Vie doit donc calmer une a une chacune de ces trois craintes. Pour cela, elle fait apparaître un Tristepin qui n’est pas exactement une copie du vrai, mais plutôt une version de Tristepin tel qu’Evangelyne aimerait qu’il soit.

  • Ce Tristepin permet d’abord à Evangelyne de se défouler sur lui en le frappant puis en permettant à Evangelyne de lui dire ce qu’elle lui reproche.
  • Une fois que la colère est sortie et qu’Evangelyne a pu exprimer ce qu’elle a sur le cœur, le terrain est enfin propice au pardon. Le Tristepin de l’illusion est plus sûr et plus fin que le vrai, il trouve les mots justes pour s’excuser et se faire pardonner.
  • La troisième étape concerne les sentiments profonds qu’éprouve Evangelyne pour Tristepin. Grâce à diverses situations, Evangelyne va être amenée à envisager le futur avec Tristepin et ainsi reconnaître qu’il est bien plus qu’un flirt dans son cœur.
  • Reste la dernière angoisse : la réaction des Sadidas. Pour apaiser cette crainte l’Arbre de Vie montre à Evangelyne une scène où le Roi des Sadidas pardonne à Tristepin.
  • La dernière étape est une sorte de pommade cicatrisante : Tristepin redonne à Evangelyne son arc qui vient d’être réparé par le Roi. Avec ce geste, toutes les conséquences de l’incident avec Armand ont été effacées une par une, la situation est donc redevenue comme avant.
Dans l'illusion de l'Arbre de Vie, Evangelyne arrive enfin à ouvrir son coeurPour finir Tristepin redonne a Evangelyne son arc que le Roi aurait soit disant réparé alors que c'est impossible

A présent, Evangelyne est apaisée en ce qui concerne Tristepin, mais elle a aussi des angoisses pour ses autres amis : Amalia, Yugo, et Ruel. L’Arbe de Vie les intègre donc à l’illusion, mais cela ne fait qu’augmenter les doutes d’Evangelyne. Elle trouve ce monde un peu trop parfait pour être vrai. L’esprit pragmatique et cartésien d’Evangelyne s’accommode mal des incohérences d’un songe.

Croyant bien faire, l’Arbre de Vie est allé un peu trop loin en montrant un personne théoriquement morte (la mère d’Amalia) et Cléophée la sœur d’Evangelyne qui n’a visiblement rien à faire là. Le décès de la mère d’Amalia semble avoir laissé une blessure profonde dans le subconscient d’Evangelyne, de même, il semble y avoir quelque chose qui n’est pas réglé entre Evangelyne et sa soeur. La douleur provoquée par ces deux souvenirs a permis à Evangelyne de retrouver peu à peu ses esprits et de briser l’illusion de l’Arbre de Vie.

Retrouvailles

Même si Evangelyne n’a pas rencontré le vrai Tristepin dans ce rêve, cela lui aura permis de clarifier ses sentiments à son égard et surtout de faire sortir ses rancœurs et de lui pardonner. Cela explique pourquoi lorsqu’elle le retrouve enfin à l’épisode 24, elle ne lui en veut déjà plus, même si pour la forme, elle attend quand même des excuses. Tristepin s’excusera alors avec franchise et humilité après l’avoir héroïquement sauvée des griffes d’un des pantins de Nox (épisode 24).

Le rêve d’Evangelyne semble rejoindre la fiction car Tristepin a beaucoup mûri durant son absence, il a appris à contrôler Rubilax et il est devenu plus sûr de lui. Cette confiance en soit lui a permis de remotiver ses amis face à Nox. A présent il se rapproche de plus en plus du personnage rêvé par Evangelyne. Le discours ne brille pas par les arguments qu’il développe, mais il a été éloquent et surtout, il a su redonner du courage à tout le monde. Evangelyne semble pour la première fois vraiment troublée et amoureuse. Alors que tout le monde est parti, elle retient Tristepin et lui dit : « Des fois, tu es beau quand tu es bête » puis elle l’embrasse sur la joue (épisode 25).

Evangelyne retient Tristepin pour l'embrasserEvangelyne embrasse Tristepin ce qui est sa première manifestation ouverte d'affection envers lui

La mort de Tristepin

Malgré son nouvel arc fait par le père d’Amalia, l’affrontement avec Nox se passe assez mal. Ils sont impuissants face au robot Razortemps que rien ne semble atteindre. Tristepin est obligé de fusionner avec Rubilax pour tenter de l’arrêter. Cette fois-ci, la fusion se passe très bien car même si il est devenu un monstre, Rubilax laisse à Tristepin le contrôle de son corps. Malgré sa force, Tristepin ne fait pas le poids et se fait éjecter par Razortemps. Alors que ce terrible engin allait pulvériser Evangelyne et Amalia avec un puissant laser, Tristepin s’interpose et encaisse le tir à leur place. Suite à l’impact, Rubilax reprend sa forme d’épée ce qui nous permet de réaliser que Tristepin est en train de mourir (en effet, Rubilax ne peut fusionner qu’avec des êtres vivants).

Tristepin sait qu'il n'en a plus pour longtempsEvangelyne commence à comprendre que Tristepin va mourir

Evangelyne comprend tout de suite que son iop ne se relèvera pas. Tristepin a lui aussi conscience qu’il n’en a plus pour longtemps et voyant la mine désespérée d’Evangelyne, il lui dit : « Ne pleure pas, je ne meurs pas, j’entre dans la légende ». Puis il s’éteint dans les bras de celle qu’il aime. Il a eu la fin héroïque qu’il a toujours souhaitée, mais il n’imaginait probablement pas que la dernière page de son histoire serait accompagnée des cris de douleurs d’Evangelyne (épisode 25).

Alors qu’Evangelyne pleurait sur le corps sans vie de Tristepin, le robot arrive à sa hauteur et s’apprête à lui tirer dessus à bout portant. Evangelyne, qui n’a plus la force ni l’envie de se battre, se résigne à son sort. Elle dit alors à Tristepin : « Entrons dans la légende ensemble ».
Son attitude montre à quel point elle s’était attachée à lui. Mais elle ne l’accompagnera pas dans la mort car Ruel est intervenu à temps pour la sauver. Evangelyne semble presque indifférente à ce sauvetage, elle ne peut quitter des yeux Tristepin qui est mort le sourire aux lèvres. C’est alors que son corps devient translucide et se décompose en particules de lumière. Personne ne comprend ce qu’il s’est passé, mais ce phénomène est un coup dur pour Evangelyne qui voit s’évaporer le corps de Tristepin sans avoir pu l’enterrer dignement (épisode 25).

A cause la morte de Tristepin, Evangelyne est prête à se laisser tuer par le robot de NoxLe corps de Tristepin se décompose en lumière

Eva l’écrivaine

Le Royaume Sadida se remet de l’attaque de Nox, les arbres sont replantés et une statue de bois a été sculptée en l’honneur de Tristepin. Evangelyne n’arrive pas à se remettre de sa mort. Elle a commencé à écrire et à illustrer un livre racontant leurs aventures. Elle espère que grâce à ce roman Tristepin « entrera dans la légende » comme il l’a toujours souhaité. Elle ne s’explique toujours pas pourquoi son corps a disparu, Ruel pense que c’est peut-être le Dieu iop qui l’a pris à ses côtés, mais rien ne prouve cette théorie.

Les sadidas ont érigé une statue à l'effigie de TristepinEvangelyne a commencé à écrire leurs aventures pour que Tristepin "entre dans la Légende"

Visions

C’est un mystère pour personne qu’Evangelyne n’arrive pas à faire le deuil de Tristepin, alors lorsqu’elle prétend avoir eu une vision de Tristepin, lui disant qu’il est vivant et prisonnier à Rubilaxia, ses amis ont du mal à la croire. Elle-même doute de sa santé mentale, mais elle est convaincue que cette vision n’est pas un tour que lui a jouée son imagination (épisode 28).

Elle décide donc de partir seule pour retrouver celui qu’elle aime et elle découvre que Rubilax a sauvé Tristepin en prenant possession de son corps et en enfermant l’âme de Tristepin dans son épée avant qu’elle n’arrive au paradis de iop.

Rubilax prétend qu’il n’a pas fait cela pour aider Tristepin, mais uniquement pour avoir un corps et pour libérer ses frères Shushu. Mais devant leur ingratitude, en particulier celle du Roi Rushu, Rubilax va réaliser que les humains le traitent mieux que ses « frères démons » . Rubilax insulte son Roi (ce qui équivaut à se condamner à mort) puis il coupe la communication inter dimensionnel qui lui permettait de parler avec lui.

Rushu n'apprécie pas de savoir que Rubilax a sauvé un humainEvangelyne arrive à amadouer Rubilax

Il est un peu désemparé et ne sait plus quoi penser. Evangelyne s’adresse à lui pour le convaincre d’accepter ce qu’il est vraiment : « un gentil qui joue les méchants ».
Rubilax ne veut pas l’admettre, mais Evangelyne a raison, ses actes ont prouvé qu’il apprécie Tristepin. Il décide donc de rendre son corps à son gardien (épisode 31), c’est ainsi que Tristepin réintègre son corps et peut enfin prendre Evangelyne dans ses bras.

De retour au Royaume Sadida, Tristepin découvrira le livre qu’Evangelyne a écrit sur lui ce qui lui permettra de découvrir enfin ce qu’elle pense vraiment de lui car elle a beaucoup de mal a extérioriser ses sentiments (épisode 33).

Tristepin découvre le livre qu'Evangelyne a écrit sur luiTristepin découvre le livre qu'Evangelyne a écrit sur lui

Passage à l’acte avec Tristepin

Dans un dessin animé pour enfant, il est très difficile d’évoquer le faite que Tristepin et Evangelyne puissent avoir des relations sexuelles, c’est pourtant ce qu’a réussi à faire Ankama dans l’épisode 35. En effet dans cet épisode Tristepin explique qu’il a déjà vu Evangelyne toute nue et cette dernière devient  alors rouge comme une pivoine et conteste. Sur le forum officiel de Wakfu de nombreuses personnes se sont demandés ce que signifiait cette allusion car on n’a jamais vu cette scène dans les épisodes précédent.

Evangelyne ne veut pas se déshabiller devant les garçons, mais Tristepin lui fait remarquer qu'il l'a déjà vu toute nue.Evangelyne ne veut pas se déshabiller devant les garçons, mais Tristepin lui fait remarquer qu'il l'a déjà vu toute nue.

C’est finalement Tot (le réalisateur) qui va dissiper les doutes et confirmer que pendant leur séjour au Royaume Sadida, Evangelyne et Tristepin ont bien couché ensemble. Étant donné que c’est un DA pour enfants, cette allusion était le seul moyen d’expliquer l’évolution de la relation de Tristepin et Evangelyne sans pour autant s’attirer les foudres de la censure.

Evangelyne maman

L’union d’Evangelyne et Tristepin a fini par porter ses fruits puisqu’on apprend à l’épisode 53 qu’Evangelyne est enceinte. Goultard s’est rendu compte de la grossesse d’Evangelyne et a fait un sous-entendu à Tristepin qui va lui permettre de comprendre qu’il va devenir papa.

 Evangelyne et Tristepin Baiser entre Evangelyne et Tristepin

Goultard ne se doutait probablement pas qu’Evangelyne n’avait pas encore eu l’occasion d’en parler avec Tristepin. L’arrivée de Cléophée et les tensions qu’elle a créées dans leur couple l’ont empêchée d’aborder le sujet avec Tristepin. Grâce à la gaffe de GoultardTristepin a enfin compris la situation et il a pris les mesures adéquates en proposant à Evangelyne une « pause dans leurs aventures » afin qu’elle puisse vivre sa maternité plus sereinement.

Tristepin veut repartir à l'aventure malgré le faite qu'Evangelyne est enceinte

Malheureusement le caractère de iop de Tristepin va prendre le dessus sur son sens du devoir paternel et, moins de deux mois après cette déclaration, il sa s’embarquer dans une nouvelle aventure avec Yugo (tome 1 du manga Wakfu). Evangelyne n’a pas du tout apprécié l’attitude de Tristepin, mais malgré son envie d’être prudente et de protéger son bébé, Evangelyne va quand même les accompagner pour veiller sur Tristepin car elle redoute que cela ne tourne mal.

Evangelyne n'apprécie pas que Tristepin l'abandonne pour partir à l'aventure alors qu'elle est enceinte

Mariage divin

La série d’OAV de Wakfu de 2014, se passe 6 ans après la fin du manga, Evangelyne a donc autour de 24 ans. On découvre que Tristepin et Evangelyne ont eu deux enfants Flopin (un crâ de 6 ans) et Elely (une iop de 5 ans). Bien qu’ils aient deux enfants et qu’ils vivent ensemble, Tristepin n’a jamais réussi à faire sa demande en mariage à Evangelyne. A chaque fois le sort s’est acharné sur lui et un imprévu a fait capoter ses tentatives.

Evangelyne a fini par comprendre ses intentions et, voyant qu’il n’ose plus essayer, elle va lui suggérer de faire sa demande alors qu’ils viennent juste de vaincre les Chevaliers Noirs du Comte Harebourg. Cette demande ne changera rien à la leur vie puisqu’ils habitent déjà ensemble et ont des enfants, mais Evangelyne semble tout de même accorder beaucoup d’importance à ce sacrement. Elle accepte avec plaisir d’épouser Tristepin (épisode 1 des OAV de 2014).

Un évènement imprévu va pourtant jeter une ombre sur ces fiançailles lorsqu’ils vont découvrir que Tristepin est la réincarnation du Dieu Iop. Pour la première fois de sa vie, Tristepin a peur au point d’en trembler. Lorsque les Chevalier Noirs ont failli tuer ses enfants, il a compris que tout comme Goultard, sa plus grande peur était de perdre sa famille, être immortel c’est être condamné à voir mourir Evangelyne et leurs enfants alors qu’il devra continuer à vivre.

Tristepin a l'aura d'un dieu

De son côté Evangelyne aussi est perturbée. Découvrir que son mari est un dieu et qu’il a déjà eu des femmes et des enfants dans une autre vie est assez difficile à vivre. Mais ce qu’elle trouve le plus déstabilisant c’est qu’elle ne reconnaît plus Tristepin. Elle est tombée amoureuse d’un iop généreux, aventurier, fonceur et irréfléchi, toujours prêt à aider ses amis. Maintenant qu’il a le pouvoir de sauver le Royaume Sadida, il se refuse à essayer d’aider son prochain. Il perd complètement pied de peur que sa vie de famille tranquille soit bouleversée par des demandes incessantes d’aide. Evangelyne le recadre en lui rappelant que l’homme dont elle est tombée amoureuse n’est pas du genre à fuir les responsabilités.

Bien qu’Evangelyne a été très dure avec Tristepin, elle reste prête à le défendre. Alors qu’elle vient juste de terminer de lui remonter les brettelles, elle retourne dans la grande salle du palais Sadida pour gifler le prince Armand (le frère d’Amalia). Elle lui dit que malgré tout le respect qu’elle lui doit en tant qu’héritier du trône Sadida, elle ne tolérera plus jamais qu’il insulte son mari devant ses enfants (Armand avait publiquement douté du sens des responsabilités, du courage et de l’intelligence de Tristepin devant tout le monde, ce qui avait un peu plus enfoncé son moral). Par ce geste Evangelyne prouve tout l’amour et la confiance qu’elle continue de porter à son mari. Tristepin a vu sa femme le défendre et ça l’a aidé à se ressaisir.

Tristepin ne peut qu’admettre que sa future épouse a raison. Il se reprend en main et utilise ses pouvoirs divins pour sauver le Royaume Sadida des flots en le surélevant de plusieurs mètres. Puis, ayant pris conscience des responsabilités qui incombent à un dieu, il décide de régler le problème à la source en allant affronter Ogrest seul pour le neutraliser une fois pour toute (c’est à cause de lui que le niveau de la mer monte). Bien entendu, comme il risque fort de ne pas revenir vivant de ce combat, il sait parfaitement qu’Evangelyne refuserait qu’il risque de vie. Il a donc pris ses enfants à part pour les informer de ses intentions ainsi que leur dire ce qui ressemble à un dernier au revoir. Lorsque Flopin et Elely avouent à leur mère la vérité, Evangelyne commence à regretter d’avoir poussé Tristepin à accepter ce qu’il est (OAV n°2).

Les craintes d’Evangelyne sont fondées, Tristepin y aurait laissé sa vie si Otomaï et Yugo ne lui avaient pas prêté mains forte. Les douze dieux majeurs n’ont pas réussi à arrêter Ogrest, comment Tristepin aurait-il pu y parvenir seul ? Tristepin reviendra de ce combat avec un bras en moins, il aurait pu le faire repousser s’il avait accepté de récupérer l’intégralité de ses pouvoirs divins, mais il a préféré les laisser à Goultard. Il espère ainsi retrouver une vie normale auprès de sa famille.

Même s’il n’est pas rentré en un seul morceau, Evangelyne est très heureuse de le retrouver vivant. Ils finiront par se marier en grande pompe au Royaume Sadida (OAV n°3). Tout semble pour le mieux, mais la vraie question est de savoir si Tristepin est redevenu mortel ou s’il reste un dieu condamné à voir sa famille vieillir et mourir alors que lui restera jeune.

Tristepin et Evangelyne - mariage

 

 


L’univers de Wakfu >>

Galerie

34 réponses à Evangelyne (Wakfu)

  1. Xamot dit :

    Je tiens à vous féliciter pour vos portraits psychologiques des personnages de Wakfu, ils sont très détaillés, très bien écrits et franchement passionnants.

    Parmi les héros, je pense que Evangelyne est ma préférée: Elle est très intelligente, posée, réfléchie et elle a vraiment de la classe.
    Il faut dire aussi qu’elle est très belle, c’est une Crâ vraiment « craquante »! :)
    Et, bien qu’elle soit la plus rationnelle du groupe et la plus sérieuse, elle a tout de même un humour assez drôle dont elle nous gratifie avec bonheur de temps en temps.

    Ce que j’aime aussi chez elle c’est qu’elle est à la fois forte et fragile ce qui la rend crédible et très humaine.

    De plus, à l’instar des autres héros (mais aussi de Nox) elle a une psychologie très fouillée et une personnalité à multiple facettes qui la rendent attachante et fascinante, ce n’est pas une héroïne a la personnalité unidimensionnelle.
    Ce que je trouve amusant, c’est que Evangelyne est la plus intelligente de la bande (ex-aequo avec Yugo) et qu’elle se soit amourachée de Tristepin qui est le membre le plus stupide de la confrérie est assez cocasse.

    Néanmoins, leur histoire d’amour était touchante.

    Votre analyse de l’épisode « L’arbre de vie » est également très pertinente.
    Je trouve que c’est l’un des meilleurs épisodes de la série puisqu’il met effectivement bien en exergue les doutes, les craintes et les espoirs d’Evangelyne, c’est un véritable voyage au coeur de son âme auquel nous avons assisté.

    De plus, impossible de ne pas éprouver de la compassion envers elle dans les ultimes épisodes de la série.
    De tous les membres de la confrérie, c’est elle qui a été le plus affectée et attristée par la mort de Tristepin.

    J’ai d’ailleurs hâte de découvrir la deuxième saison pour savoir comment elle surmontera son deuil ainsi que son immense chagrin, de voir comment elle ira de l’avant…

    J’espère que nous en saurons aussi davantage sur son passé ainsi que sur la mystérieuse petite fille qu’elle a vu dans son rêve…

    • Charles-Edouard MANDEFIELD dit :

      C’est le commentaire le plus complet et le plus touchant que j’ai pu lire sur un de mes articles.
      Merci, ça m’a remotivé pour continuer le dossier Wakfu.

  2. Xamot dit :

    J’en suis vraiment ravi, d’autant plus que j’ai trouvé vos articles sur Wakfu remarquables et je suis très content à l’idée que vous voir continuer à développer votre dossier sur Wakfu! :)

    C’est vrai aussi que l’une des raisons pour lesquelles Evangelyne est ma préférée, c’est aussi parce que c’est le personnage de la série qui m’a le plus ému.

    Je tire aussi un coup de chapeau à Geneviève Doang, la comédienne française qui double le personnage, non seulement elle a une voix très belle adaptée à Evangelyne, mais en plus son interprétation est exceptionnelle et elle s’est donnée à fond dans le rôle.
    Elle est incroyablement drôle dans les scènes comiques (le passage ou Eva disjoncte dans l’épisode « calme bleu » en poussant un rire démoniaque est hilarant!) et dans les scènes tragiques, son interprétation est réellement bouleversante comme la fin du 19e épisode et surtout les deux derniers épisodes de la première saison.

    De toute manière, de façon générale, le doublage de Wakfu est d’une qualité exemplaire, les protagonistes ayant des voix rigoureusement bien choisies.

    Wakfu est une série qui m’ enchante et me passionne et elle sort clairement des sentiers battus.
    C’est une série animée épique, drôle, captivante, intelligente et très émouvante, servie de plus par une réalisation technique de haute volée.

    Pour moi elle fait partie du haut du panier de l’animation française télévisée contemporaine et tient la dragée haute face aux meilleures séries d’animation américaines et japonaises.

  3. Jack Jack Tofu dit :

    La petite fille de l’épisode 20 est surement évangelyne elle-même à 8 ans… on peut voir son évolution… Elle a cinq ans dans le flash back de l’épisode 6, et c’est exactement la même. C’est nul doute Eva dans l’épisode 20.

    • Charles-Edouard MANDEFIELD dit :

      J’en doute fort, regardez les images de l’article et vous verrez plusieurs points de divergence. Dans le flash back avec Amalia, Evangelyne a les mêmes vêtements et la même coupe de cheveux que lorsqu’elle est adulte. Dans le rêve de l’Arbre Vie, la gamine bonde à les cheveux courts (au lieu de long), pas de barrette, un gilet rouge (au lieu de noir) et des gants noirs (au lieu de marron). Bref, c’est peu probable que ce soit Evangelyne en plus jeune.

    • Charles-Edouard MANDEFIELD dit :

      En fait après m’être renseigné auprès de Tot, il s’avère que dans l’esprit des scénaristes, cette gamine était bien Evangelyne plus jeune ce qui montrait l’absurdité du rêve.
      Mais comme le doute est resté dans l’esprit des spectateurs, les scénaristes de la série se sont servi de cette ambiguïté pour créer le personnage de Cléophée à la saison 2. C’est ainsi que la gamine du rêve est devenue officiellement Cléophée.

  4. Inconnu dit :

    Heureusement qu’il n’ont pas mis la scene ou ils couchent ensemble. Des millions d’enfant regarde cette série et donc peuvent etre choquer …

  5. Lilie dit :

    Supers articles !!!!
    C’est très bien écrit, et recherché. Enfin quelque chose de différent :)
    J’ai 21 ans et un ami m’a récemment fait découvrir Wakfu … Et ce fut une (très) bonne surprise ! Je ne m’attendais pas à une série d’une telle qualité surtout vu le public visé et puis … Bon, faut avouer que les DA de nos jours sont plutôt m*****.
    Mais si du coup, avec cet article, je me suis spoilée une grande partie de la série (je n’en suis qu’à l’épisode 15 de la première saison ^^ ») … Bah ! tant pis !

  6. Lilie dit :

    Cependant je ne suis pas d’accord sur le fait que l’on n’a aucun indice avant l’épisode 16 sur la relation d’Eva et Tristepin car :
    1) dans le premier épisode, quand Tristepin sauve Amalia et Evangelyne des trucs bizarres qui transforment les gens en plantes et dont j’ai oublié le nom, il craque pour elle ;
    2) mine de rien, malgré les idioties de la « cervelle de Iop » et leurs désaccords, ils s’entraident régulièrement pendant les combats se sauvant régulièrement la mise ;
    3) souvenez-vous de la réaction de Tristepin quand Vampyro enlève Evangelyne …
    4) pendant le match de bouffball, quand Amalia affirme que le Iop de l’équipe d’en face « en pince pour Evangelyne », Tristepin s’énerve et dit qu’il va lui apprendre la politesse pour avoir pincé la Cra ;

  7. Lilie dit :

    5) sur le bateau, alors que Pinpin a le mal de mer, elle lui apporte a manger (on peut aussi, dans le même épisode, penser à la phrase « alors, tu t’en sors noble guerrier ? » un peu moqueuse mais peut-être vraiment soucieuse au fond) ;
    6) Ils ont aussi quelques réactions en commun (notamment face aux crises d’Amalia) ;
    7) Leur couple me semble assez « logique » : Eva est posée et intelligente mais, peut-être à cause de son passé et de son rôle de garde du corps, elle a beaucoup de mal à exprimer ses sentiments. Tristepin est un idiot, un fonceur par contre il a la fantaisie et la facilité d’exprimer ses sentiments qui manquent à l’archère. Ils ont des valeurs en commun (le sens de l’honneur et du devoir, l’honnêteté, le côté protecteur, …) ainsi que du courage. Bref, ils sont plus complémentaires que contraires et c’est pour cela qu’ils sont finalement bien assortis …
    Enfin, ce n’est que mon avis !

  8. Lilie dit :

    Ha ! Et pour la petite fille reflétée par l’Arbre de vie … On dirait Eva dans la vision de son premier jour en tant que garde du corps. Elle avait la même coupe de cheveux et la même tenue si je me souviens bien … Donc c’est peut-être bien elle. Mais on en saura sûrement plus plus tard. En tout cas j’espère car c’est mon personnage préféré (avec Tristepin).

    Il faut aussi noter que Pinpin apprend de ses erreurs : par exemple, à la fin de l’épisode avec les princesses, il comprends que ce n’est pas l’apparence qui compte. Ce qui en général est un preuve d’intelligence (ou du moins, dans son cas, qu’il n’est pas totalement un abruti). Et puis, s’il mûrit peut-être aussi qu’il sera un peu moins bête ! (c’est quand même parfois un peu trop ^^ » )

    Merci pour cet article =D
    et désolée s’il y a des fautes

  9. S. dit :

    C’est ce que j’allais dire. On peut la voir au tout début de l’épisode Vampyro avec exactement le même habit. Et même si ce ne serait pas une preuve en soi, on peut ajouter le fait qu’elle a exactement le même visage et est doublée par la même actrice.

    Ce qui semble étrange pour plusieurs, c’est qu’elle demande à Evangelyne si elle se souvient d’elle. D’après moi, c’est probablement une façon de dire « te souviens-tu de ton enfance ? », comme si quelque chose de cette époque lui manquait (ça date peut-être d’avant son entrée en fonction auprès d’Amalia).

    • Lilie dit :

      Oui, je suis d’accord : c’est sûrement antérieur à sa rencontre avec Amalia.
      Mais c’est sûrement un très mauvais souvenir, un événement traumatisant (vu la violence de sa réaction) … Un enfance difficile ? Ou peut-être une soeur jumelle disparue ?

  10. Fabien dit :

    Ces articles sur wakfu sont vraiment super puisqu’il regroupe toutes les informations parallèles qui ne sont pas données dans la série. Je pense notamment à Goultard et à Yugo. Ceci étant, je pense qu’on finira quand même par en savoir plus sur Yugo et son passé.

    L’histoire entre Tristepin et Evangelyne est vraiment très bien analysée mais je vais cependant critiquer un point. Le fait qu’Evangelyne ne soit pas une princesse ne lui pose aucun problème puisque dès le deuxième épisode, où il l’a rencontre pour la première fois, il essaye déjà de l’embrasser alors qu’à ce moment là il sait déjà que ce n’est pas une princesse.
    Je dirais aussi autre chose mais après c’est mon point de vue. Pour moi Tristepin craque tout de suite sur Evangelyne même si leur difference de point de vue crée pas mal de tension ^^ Même si dans l’épisode des princesses moches, il est très claire qu’il préfère les princesses !!

  11. Fabien dit :

    J’en pour dire autre chose. Je sais pas pour vous mais moi je la préférais nettement avec les cheveux longs, même si sa nouvelle tenue est mieux.

  12. Rwo dit :

    J’espère que vous vous pencherez très bientôt sur le manga Wakfu. ^^
    Je me demande comment Evangelyne (et les autres personnages) vont évoluer.

  13. Koky- dit :

    C’est bien, mais sachez que la Stasis n’est pas le contraire du Wakfu, c’est la même énergie dans un état différent. Az, Adamaï et la confrérie peut passer à travers un portail de Yugo car ils ont une plume d’Az qui possède de la magie dragonnique. Dans la saison 2, Ruel ne peut pas passer dans le portail de Yugo car il a changé de vétement et n’a pas gardé la plume. Le Dofus de Yugo n’est pas le Dofus Emeraude vu que c’est ogrest qui possède le Dofus Emeraude. Dans IOW le faux squelette de Chibi posséde des cornes, mais ce ont enfaîte des cavités extra-cranienne où les ailes sortent et les enfants Eliatropes en ont encore des trop petites. J’espère que ces détails seront corrigé dans les autres articles. Pour le manga Wakfu, mettez un peu plus d’image que dans les articles sur le manga Dofus et si possible, des images à chaque grande révélation (motivation de Jiva, mort de phaeris, ect). Cordialement.

  14. Rwo dit :

    Koky (je suppose que c’est oiseaublancquivole ^^ moi c’est romeoromeoromeo)

    Dans le sens où le Wakfu est la création et la Stasis la destruction, on considère que si, ce sont des énergies contraires, car pas dans le même état.

    Si, le Dofus de Yugo et d’Adamaï sont le Dofus Emeraude, mais le Dofus Emeraude Eliatrope. Ogrest a l’exemplaire « Monde des Douze ». C’est pour ça il a 6 Dofus. Ceux-ci ont été pondus par les dragons d’Osamodas.

    « Dans IOW le faux squelette de Chibi possède des cornes, mais ce sont en fait des cavités extra-crâniennes d’où les ailes sortent et les enfants Eliatropes en ont encore des trop petites. »

    Ça, ce n’est qu’une théorie que nous avons formé ^^ Si elle doit être notée, ce ne serait qu’en tant que théorie.

  15. Koky- dit :

    Arg mon m’a démasqué…Je change de pseudo et j’mets un truc tout bête et juste le temps d’un commentaire on me remarque. *snirf*
    La Stasis est du Wakfu qui a cessé d’être en mouvement.
    Les cavités extra-cranienne n’est pas vraiment une théorie car avec un bon zoom sur l’image on voit bien les ombres/trous.

  16. évangelyne dit :

    La petite fille de l’épisode 20 n’est personne d’autre que Cléophée la petite soeur d’évangelyne

  17. quelqu un dit :

    croyez le ou non mais je suis amoureux d Evangeline

  18. Vanticeon dit :

    Super cette analyse, un grand bravo! Maintenant il ne reste plus qu’a rajouter du contenu (tome 2+3 Wakfu et les 3 épisodes spéciaux) mais sinon… BRAVO j’ai adoré :)

  19. Vanticeon dit :

    Super cette mise à jour, maintenant espérons juste qu’il va y avoir une suite <3

  20. Tompa dit :

    Les enfants d’évangelyne et tristepin ont tout les deux 6 ans

  21. Tompa dit :

    (Je vais répondre juste un détail : la fiche de atcham peut être faite en un rien de temps au fait ;) )
    Hum, bah apr rapport au manga je dis l’âge..
    6 ans après le manga ils sont la

  22. gabrel dit :

    goultard a evidament appeler pinpin papa puiqu’il est la réincarnation de son père

  23. Auro dit :

    Je ne pensais pas que ce dessin animé était aussi bien, maintenant je regrette de ne pas l’avoir suivi depuis le début. Je n’avais vu que l’apparence et non le contenu.
    J’aime beaucoup le scénario et certains personnages, ce dessin animé est la preuve que le dicton « les apparences sont souvent trompeuses » est bien vrai. Je croyais que c’était « encore » un dessin animé idiot et maintenant c’est moi qui me sens idiote d’avoir dit ça.
    J’espère que d’autres personnes qui, comme moi s’étaient trompées, regarderont Wakfu d’un autre oeil.

  24. Gabrel dit :

    moi j’ai remarquer deux chose qui laisse voir que sa relation avec tristepin s’améliore 1 on voit bien quelle a pitié de lui quand elle lui apporte a manger vue qu’il perd ses force a cause de son mal de mer et 2 quand elle fini de rire après que pinpin a dit qu’il était né dans un choux on la voir le regarder avec un très jolie sourire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>