Dofus Tome 23 : Ala Babi et les 40 Roublards

Dofus Tome 23 : Ala Babi et les 40 Roublards

En quête du troisième Dofus, l’équipe dirigée par Arty s’aventure au cœur des Cités Gores où l’attend le terrible despote Ala Babi qui n’a pas hésité à tuer son peuple uniquement pour se divertir. Arracher le Dofus de ce monstre capable de se dupliquer à l’infini ne va pas être simple d’autant plus que Katar et Lethanine se sont alliés à lui.

Critique et analyse

Ce tome commence par une échéance : les auteurs, par la voix de Tot, nous annoncent en préface que la série s’arrêtera au tome 30, il ne reste donc plus que 7 tomes pour trouver les 3 autres Dofus et vaincre Cornu Mollu. L’histoire va donc probablement accélérer le rythme pour un final qu’on espère explosif.

Derrière les bastons et l’humour rituel qui parsèment le tome, on apprécie l’entrée en scène d’une problématique jusqu’ici éludée : comment utiliser le pouvoir combiné des 6 Dofus sans devenir cinglé ? On sait que 200 ans après cette série, Ogrest n’y est pas parvenu alors qu’il était à la base un puissant être magique. Quant à nos héros, bien que Goultard soit un demi-dieu et Arty un dragon, aucun membre de leur petit groupe n’est en mesure d’utiliser ne serait-ce qu’un seul et unique Dofus sans y perdre leur personnalité. Alors comment en utiliser six à la fois ? Voilà qui promet des développements passionnants.

Premières planches

Voici les huit premières planches du tome 23 de Dofus, cliquez dessus pour les voir en grand, la résolution est suffisante pour pouvoir les lire.

Résumé

Pendant que Cornu Mollu et ses sbires continuent leur avancée vers Bonta en massacrant tous les habitants des villages qu’ils croisent pour augmenter la taille de leur armée de zombis, Arty et son équipe se sont scindés en trois groupes, chacun ayant une porte différente à franchir pour maximiser leurs chances de trouver rapidement le Dofus.

Arty et Lily cherchent une clé géante pendant qu’Edjipe et Vil Smisse décident tout simplement de crocheter les serrures. De leur côté Goultard et Dodge sont plus préoccupés par l’Enutroïd qui les attaque que par la porte. Mais finalement ils résolvent leur problème en détournant vers la porte un assaut de l’Enutroïd. Sous la violence de l’impact, la porte cède et l’Enutroïd perd conscience. Goultard et Dodge découvrent alors avec surprise que les trois portent mènent au même endroit et que leurs amis sont déjà là.

C’est alors qu’entre en scène Ala Babi le terrible roi des Cités Gores. Il n’est pas très puissant, mais comme il utilise l’énergie de son Dofus pour se dupliquer à l’infini, nos héros n’arrivent pas à contenir ses assauts et commencent à faiblir. La seule solution serait de trouver l’original et de le neutraliser, mais comme ils se ressemblent tous, la tâche semble presque impossible.

C’est alors que Dodge à l’idée d’utiliser son odorat pour repérer l’original car il est le seul a avoir une odeur, ses clones n’en ont pas. Dès l’instant où Ala Babi a été assommé par Dodge, ses clones disparaissent. Goultard récupère le Dofus puis achève Ala Babi (presque sans le vouloir).

Notre groupe de héros décide de reprendre la route, mais Arty leur explique qu’ils devront continuer sans lui. Pendant le combat, il a été sérieusement blessé, ce qui a fait ressortir sa nature de dragon et l’a mis en contact télépathique avec ses autres frères dragons. Arty a réalisé qu’il doit leur parler, à la fois pour savoir qui il est vraiment, mais surtout, pour qu’ils l’aident à trouver une solution pour contrôler le pouvoir combiné des Dofus. En effet, dans la situation  actuelle, personne dans leur groupe n’est capable d’utiliser ne serait-ce qu’un seul Dofus sans que le pouvoir qu’il procure ne corrompe leur esprit. Comment pourraient-ils en contrôler six en même temps ?

L’idée de scinder le groupe n’enthousiasme pas, cependant, tous comprennent la démarche d’Arty. Mais Lily ne veut pas le laisser seul, elle décide donc de l’accompagner ce qu’il accepte de bon cœur.

Humour décrypté

Nous avons relevé de nombreux clins d’œil, mais pour être sûr des références que nous citons, Ancestral Z a eu la gentillesse de confirmer, compléter ou corriger les plus difficiles à trouver.

Couverture : Le titre Ala Babi et les 40 roublards  fait référence à Alibaba et les 40 voleurs.

Le jeu auquel joue Lethanie et Arty est un clin d’œil au jeu Qui est-ce ? de MB.

  

Page 7 : Le motif sur le mur fait référence à Donjon Keeper un jeu PC sorti en 1997.

 

Page 16 : Les symboles sur la pyramide font référence à Tetris Attack, un jeu Super Nintendo.

 

Page 18 : Les dieux jouent à Touché-Coulé Électronique, un vieux jeu des années 80 produit par MB dont le son nasillard des explosions est évoqué par une bulle pixelisée.

Page 22 : Le personnage qui pousse des caisses est un clin d’œil à Boxxle un jeu Game Boy.

 

Page 28 : La transformation de Lethanie fait référence à celle de Sailor Jupiter dans la série animée Sailor Moon, le numéro 4 qui apparaît sur la massue est une allusion au fait que ce chiffre est plus ou moins celui de Sailor Jupiter (en fait il s’agit du symbole astrologique de Jupiter).

 

Page 30 : Lethanine fait une double allusion au jeu Tomb Raider à la fois dans son propos : « On va rider sur les tombes », mais aussi dans le titre au niveau de ses jambes « Lethi Raider ».

Page 33 et 34 : Sur ces deux pages, l’hommage à Tomb Raider continu, à la première case, les jambes anguleuse de Lethanine évoque la 3D peu évoluée du premier jeu. La vue de dos des cases suivante fait référence à ce que voyait le joueur et la page 34 est un bon résumé des acrobaties que faisait le personnage de Lara Croft durant le jeu.

Page 62, case 1 : Quand l’Enutroïd parle de la technique de la « Boule Magique », on voit que sa couleur change, elle est moirée en référence au bonbon « Boule magique » qui a plusieurs couche avec des goûts différents et dont l’aspect devient moiré au fur et à mesure qu’il se dissout dans la bouche. Le fait qu’elle rebondisse partout est une référence aux Balle Magique qui rebondissent partout.

 

Page 77 : Quand Arty manipule la baguette magique de Lily en disant Expeliardroum, il fait référence au sort « expelliarmus » de Harry Potter.

 

Page 86 : La scène du baiser avec Lily alors qu’Arty est pendu au plafond fait référence au film de Spider-Man de 2002, lorsque Peter Parker (déguisé en Spider-Man) embrasse Mary Jane dans la même position qu’Arty.

 

Page 100 : La tour remplies d’épreuves de par sa forme et son concept fait référence à la tour du Ruban Rouge dans Dragon Ball.

Le personnage au chapeau est le héro de Squish, un jeu Game & Watch à cristaux liquides.

 

Page 164 : ma façon dont nos héros éliminent les clones en fonction de leurs caractéristiques (moustache, lunette, bijou) fait référence à la façon dont on élimine les personnages dans le jeu Qui est-ce ? de MB ce qui explique donc le dessin de la couverture.

 L’univers de Dofus >>

 

Galerie

3 réponses à Dofus Tome 23 : Ala Babi et les 40 Roublards

  1. Gabrel dit :

    la page sur le tome 4 du manfra de wakfu sortira t’elle bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>