Dofus édition double : tome 1

dofus edition double tome 1

Ce double tome n’est pas une simple compilation des deux premiers tomes de Dofus, Ancestral Z a redessiné en intégralité le tome 1 pour redonner à ses personnages un design un peu plus proche de son style actuel, il faut avouer qu’en 10 ans, son trait a considérablement évolué. Cette façon de procéder, qui n’est pas sans rappeler ce qu’avait fait Hergé avec Tintin, a le mérite de rendre collector l’édition original.

 

Critique et Analyse

Pour la critique, le résumé et les anecdotes je vous renvoie à la chronique du tome 1 et du tome 2 que nous avions faites. Nous allons ici nous attacher aux spécificités de cette nouvelle édition.

Cette réédition en format double offre à une nouvelle génération de lecteurs l’opportunité de découvrir cette saga à moindre coût car l’acquisition de ce tome double revient presque 30% moins cher que de les acheter séparément. On remarque aussi que le prix n’est pas la seule chose qui a subi une cure d’amaigrissement, ce tome double a 8 mm d’épaisseur de moins que le deux premiers tomes réunis. Cela peut sembler surprenant sachant que cette nouvelle édition dispose de planches bonus inédites en couleurs. L’explication vient du fait que les pages bonus de la première éditions ont disparu et que le papier utilisé est moins épais (et malheureusement aussi moins blanc). Au moins, cette nouvelle mouture de Dofus prendra moins de place dans la bibliothèque que la première.

le design d'Arty et Goultard a été retravaillé

Sur le plan graphique on constate que le caracter design n’est pas la seule chose à avoir été retouchée. Le trait est plus fin, le style plus coulé et l’ajout d’ombres sur les personnages renforce leurs volumes. Côté mise en page, certaines formes de cases ou cadrages ont été légèrement modifiés. Les nostalgiques regretteront que les dessins de la première version avaient un contraste plus marqué qui parfois rendaient la page plus percutante, mais il s’agit d’un choix délibéré car on sent un réel soucis d’alléger la perception visuelle des pages. Cette volonté d’éviter une surcharge graphique a poussé l’auteur à supprimer par endroit des décors d’arrière plan (comme à la page 77), cette disparition ne sera probablement pas au goût de ceux qui y verront une perte plus qu’un gain. Malgré cela, force est d’admettre que cette version remaniée a clairement gagnée en qualité et en cohérence, à tel point que dès qu’on arrive aux planches du tome 2, le décalage saute tellement aux yeux qu’on aurait souhaité que l’intégralité du deuxième tome subisse lui aussi une mise à jour. L’inconvénient, c’est que le temps passé à redessiner les anciennes planches se fait au détriment de la suite de la saga, alors à choisir, il est préférable de voir les auteurs se focaliser sur la création de nouveaux tomes.

Au final, cette collection « double » se destine avant tout à conquérir un nouveau public qui n’a pas encore découvert Dofus, cependant, étant donné que cette édition contient 6 pages inédites en couleur et un tome 1 complètement redessiné, il ne serait guère surprenant que les fans d’Ancestral Z se laissent tenter.

Planches comparatives

Retrouvez les 8 premières planches de ce tome mises en comparaison avec la version originale.

    
    

 

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>