Dofus Tome 20 : Bataille royale

Dofus Tome 20 : Bataille royale

Les choses se compliquent pour Arty et Lily, la puissance du Dofus Pourpre a corrompu l’esprit de Noir Jack qui a décidé de les éliminer malgré le lien qui les unit depuis le tome 3.
Noir Jack utilise le pouvoir du Dofus pour transformer le groupe d’aventuriers en monstres. Au-delà du changement d’apparence, cette transformation a considérablement diminué leur force physique. A présent, face au nombre élevé de monstres qui les attaquent, ils n’ont plus aucune certitude d’être de taille face à eux.

Noir Jack attaque Lily et ses amis

Critique et analyse

Ce tome anniversaire a voulu marquer le coup en proposant une histoire bonus de 19 pages ainsi qu’une version collector. Coûtant un euro de plus que la version normale, la version collector propose une couverture spéciale à encre métallisée et une carte avec un code permettant d’obtenir l’emote « Offrir un gâteau » pour le jeu en ligne Dofus.

Tome 20 de Dofus : Couverture collectorCarte Dofus : Offrir un gâteau

Les auteurs ont fêté dignement ce tome 20 avec un humour débridé sans retenu flirtant parfois avec le scabreux dans une bonne humeur communicative. Au-delà de de la folie ambiante, il est agréable de voir nos héros en danger. Avec un dragon, un dieu et un demi dieu dans cette équipe d’aventuriers, on en arrivait à penser qu’ils n’étaient jamais véritablement en danger. Grâce au sortilège de métamorphose de Noir Jack, nos héros sont fragilisés ce qui participe grandement à l’intensité dramatique du récit.

Premières planches

Voici les huit premières planches du tome 20 de Dofus, cliquez dessus pour les voir en grand, la résolution est suffisante pour pouvoir les lire.

page 1 et 2 du tome 20 de Dofuspage 3 et 4 du tome 20 de Dofus
page 5 et 6 du tome 20 de Dofuspage 7 et 8 du tome 20 de Dofus

Trailer vidéo

 

Résumé

Noir Jack n’est plus tout à fait lui-même, au lieu d’accueillir à bras ouverts son ancienne apprentie Lily, il est furieux contre elle. Il lui reproche d’avoir révélé l’emplacement de sa cachette à des inconnus et veut la tuer pour la punir. Manifestement, le pouvoir du Dofus Pourpre a corrompu l’esprit de Noir Jack. Il n’est plus l’homme bon qu’il était autrefois.

Noir Jack transforme Arty et ses amis en monstre

Mettant sa sentence a exécution, il enlève Lily et l’installe dans un piège qui la tuera au bout de 12 heures en lui injectant un suppositoire empoisonné. Si Arty et sa bande veulent la sauver, ils doivent affronter et vaincre les douze gardiens de la planque en moins de douze heures. Pour corser la difficulté, Noir Jack transforme le petit groupe en monstre mi-humain mi-animal. Cette métamorphose a pour conséquence de diminuer de façon conséquente leur puissance les rendant très vulnérables.

Lily est menacée par un suppositoire empoisonné

Malgré ce handicap nos héros parviennent à franchir tous les obstacles pour libérer Lily à temps. C’est alors qu’ils découvrent qu’il n’y a pas un mais deux Noir Jack. L’original a ressuscité Blanc Jack, son frère jumeau. Ce frère n’a même pas eu la chance de naître. Leur mère était très pauvre et ne pouvait s’alimenter correctement. La faim tiraillait les deux fœtus qui ont commencé à s’affronter pour s’accaparer le peu de ressources que leur transmettaient le cordon ombilical. Finalement c’est Noir Jack qui a gagné en étranglant son frère dans le ventre de sa mère. La cicatrice qu’il porte sur le visage datent de ce combat fratricide.

Blanc Jack et Noir Jack

Bien entendu Noir Jack ne se souvenait pas de cela, mais le Dofus Pourpre a réactivé ce souvenir. Pensant corriger les erreurs du passé, il a ressuscité son jumeau sans se douter que cet être était gonflé de haine. Il semble en vouloir à la terre entière, n’hésitant pas à tuer ses propres sbires. Devant tant de cruauté envers ses alliés comme ses ennemis, Noir Jack va se rendre compte de l’erreur qu’il a faite en le ramenant à la vie. Les supplications de Lily vont le convaincre d’agir, il va entraîner Blanc Jack dans le vide en s’accrochant à lui. Noir Jack et son frère meurent dans la chute laissant le Dofus aux mains d’Arty et sa bande.

Noir Jack va entraîner Blanc Jack dans le vide

Avec la mort de Noir Jack, le sortilège est levé et nos héros retrouvent leur apparence normale. Leur mission est accomplie, mais le prix à payer est lourd. La folie de Noir Jack sonne comme un avertissement, ils ne doivent pas entrer en contact direct avec le Dofus au risque de perdre la raison. Le Dofus Pourpre est donc rangé dans une boite pour empêcher que son influence néfaste n’affecte nos héros.

Le Dofus Pourpre est donc rangé dans une boite

Anecdote

Il est intéressant de rappeler qu’Arty est né du Dofus Pourpre. Or Noir Jack possède lui aussi un Dofus Pourpre. A partir de là, on peut tirer deux hypothèses : Soit il y avait deux Dofus Pourpres, soit comme pour les Dofus des éliatropes, le Dofus se rematérialise après éclosion pour permettre à l’âme du dragon de se réincarner après sa mort.

Arty est né du Dofus Pourpre

Quoi qu’il en soit, Arty étant un dragon, il serait étonnant que le Dofus Pourpre ait un impact négatif sur sa personnalité comme il a pu en avoir un sur celle de Noir Jack.

Humour décrypté

Nous avons relevé de nombreux clins d’œil, mais pour être sûr des références que nous citons, Ancestral Z a eu la gentillesse de confirmer, compléter ou corriger les plus difficiles à trouver.

Le titre « Bataille Royale » est une allusion au film Battle Royale réalisé par Kinji Fukasaku en 2000.

Page 13 : On peut voir par parmi les monstre une Game Boy première génération et un biscuit Choco BN.

On peut voir un BN et une Game Boy

Page 13 : Le personnage cubique est une allusion à MIG (auteur de Dofus Monster n°7 et la BD Wakfu Shak Shaka). La forme est inspirée par un personnage fait en papier kraft qu’Ancestral Z a vu sur le net.

Le personnage à la tête carrée est un clin d’œil à MIG

Page 27 dernière case : Parmi les monstres on peut voir une cartouche de la console Super Nes du jeu ClayFighter dont les personnages sont en pâte a modeler.

cartouche de la console Super Nes du jeu ClayFighter

Certains des monstres de cette case ont été inspirés par ce jeu.

cartouche de la console Super Nes du jeu ClayFighter

Page 32 : Dans la première case, on peut voir la voiture Boumbo tiré du dessin animé du même nom par Eiji Okabe et Kenjirō Yoshida en 1985.

On peut voir Boumbo dans les monstres (Dofus)

Page 36 : Dans la première case, on peut voir des personnages tirés de la série les Diplodo créée par Jean Chalopin et Bruno Bianchi en 1988.

on peut voir des Diplodo en arrière plan

On peut voir dans cette même case sur la gauche un monstre dont la forme est inspiré d’un Tamagochi, un jouet électronique qui permettait de gérer un monstre virtuel qu’il fallait élever.

On peut voir un monstre en forme de Tamagochi

Page 41 : Dans la première case on peut voir des personnages tirés de la série Il était une fois la vie créée par Albert Barillé en 1986.

On peut voir les personnages de "Il était une fois la vie"

Page 47 : A la case 2 le personnage est une allusion à Valve Corporation est un studio américain de développement de jeux vidéo.

 le personnage est une allusion à Valve Corporation

Page 48 : dans la case 1, il y a un clin d’œil a Doshin the Giant dans sa version diabolique rouge.

le personnage est Doshin the Giant

Page 58 : On peut voir à la dernière case le poulet géant Gugu Ganmo tiré de la série du même nom créée par Fujihiko Hosono dans les années 80.

Ce personnage est tiré de Gugu Ganmo

Page 59 : Les lettres sur pattes sont les vitamines tirées de la série Il était une fois la vie. On peut aussi voir en bas la tête de Earthworm Jim, un personnage de jeu vidéo né en 1994 sur les consoles 16-bits (Megadrive et Super Nes).

On peut aussi une allusion à Earthworm Jim et "Il était une fois la vie"

Page 64 : A la dernière case se trouve Sagat un personnage du jeu Street Fighter II de Capcom.

on peut voir Sagat un personnage du jeu Street Fighter II

Page 66 : le décor et la bille qui tombe évoquent le mythique jeu vidéo Marble Madness créé par Atari Games en 1984.

la bille qui tombe évoquent le mythique jeu vidéo Marble Madness

Page 68 et 69 : A partir de cette double page, l’histoire devient une parodie de l’attaque du Sanctuaire dans la série les Chevaliers du Zodiaque.
Tout d’abord le décor avec des plateaux en suspend évoquent la façon dont était présentés les 12 maisons des Chevaliers d’Or.

le décor évoque les 12 maisons des Chevaliers d’Or

Ensuite la thématique qui consiste à vaincre les douze gardiens en douze heures pour sauver Lily d’un suppositoire mortel qui se rapproche de ses fesses fait référence au fait que les chevaliers de bronze avaient 12 heures pour vaincre les 12 chevaliers d’or. A chaque heure qui passait, la flèche plantée dans le cœur d’Athéna se rapprochait de son cœur. A la douzième heure, c’était la mort assurée.

le sort de Lily rappelle celui d'Athena

Page 71 : Le logo derrière Lily et le design du suppositoire font référence a Fantazy Zone.

le design du suppositoire font référence a Fantazy Zone

Page 75 : Selon Ancestral Z, les trois Zombors font référence à des Bi-fi périmés (ça sent le vécu).

les trois Zombors font référence à des Bi-fi périmés

Page 83 : Toujours dans la logique des Chevaliers du Zodiaque, Edjipe fabrique des armures à ses compagnons pour rappeler celle de Seiyar et ses comparses.

Edjipe fabrique des armures à ses compagnons pour rappeler celle de Seiyar

Page 88 : En voyant que la salle est celle du Taureau, Arty s’étonne car il pensait que la première serait celle du Bélier. Il fait allusion au fait que dans les Chevaliers du Zodiaque la première maison à franchir est celle du Chevalier d’Or du Bélier.

 Arty s’étonne car il pensait que la première maison serait celle du Bélier

Page 89 : Le taureau propose à Arty de le laisser passer si il parvient à lui couper une corne. Il s’agit d’une référence au fait que le Chevalier d’Or du Taureau a accepté de laisser passer Seiyar après qu’il ait réussi à lui couper une corne de son casque.

le Chevalier d’Or du Taureau a accepté de laisser passer Seiyar après qu’il ait réussi à lui couper une corne de son casque.

Page 92 : Le fait que le Bélier veuille réparer l’armure d’Arty fait référence au fait que Mü, le Chevalier d’Or du Bélier, était le seul à savoir réparer les armures. Il a notamment restauré celles de Seiyar et sa bande avant qu’ils n’attaquent le Sanctuaire.

le Chevalier d’Or du Bélier qui était le seul à savoir réparer les armures

Page 98 : Les 4 bouteilles font références aux symboles de la manette de la Playstation. Sur l’armoire on peut lire Duke Nukem en référence au célèbre jeu vidéo qui a précédé Doom.

Les 4 bouteilles font références aux symboles de la manette de la Playstation

Page 99 : Le flacon sur lequel il y a écrit Mutagène fait référence au mutagène des Tortues Ninja.

Le flacon sur lequel il y a écrit Mutagène fait référence au mutagène des Tortues Ninja.

Page 100 : Sur la tombe on peut lire le nom de Joon Machleyn. Cela fait référence au personnage de John McClane tirée de la série de film Die Hard. Le mot RIP IKAY fait référence à « Yippie kai » que dit McClane dans les films.

Joon Machleyn. Cela fait référence au personnage de John McClane

Page 102 : Cette salle fait référence au lion du Magicien d’Oz. On peut voir les lettres Oz à côté du chapeau de l’homme en fer blanc, la tête de l’épouvantail et les chaussures magiques de Dorothée.

Cette salle fait référence au lion du Magicien d’Oz

Page 102 : La tête de mort avec un nez rouge est un clin d’œil au symbole du pirate Baggy le Clown dans One Piece.

La tête de mort est une allusion au pirate Baggy le Clown dans One Piece

Page 106 : La salle fait référence au jeu de société Attrape Souris qui a fait fureur dans les années 80.

Clin d’œil au jeu Attrape Souris

Page 108 : Le gardien du scorpion fait référence au héros du film Opération Scorpio.

Le gardien du scorpion fait référence au héros du film Opération Scorpio.

Page 114 et 115 : Cette salle fait référence au Bonus Stage de Street Fighter 2 où il faut détruire un mur de briques. La manette au premier plan est celle de la console Super Nes. On peut aussi voir Edjipe se faire éjecter par un lance pierre en référence à Angry Birds.

Cette salle fait référence au Bonus Stage de Street Fighter 2

Page 121 : Le titre Rescue Lily est une allusion au film Sauvez Willy.

Le titre Rescue Lily est une allusion au film Sauvez Willy

Page 122 : Noir Jack et son jumeau blanc sont une allusion aux deux démons jumeaux Reversi que l’on peut voir dans le manga fictif inventé par Muto Ashirogi dans la saison 3 de la série Bakuman.

La version blanche de Noir Jack évoquent fortement les deux démons jumeaux Reversi

Page 152 : On a le droit à un petit clin d’œil à Otakia. Ça plaisir et ça passe du baume au cœur. Merci Ancestral Z :)

petit clin d’œil à Otakia (Dofus tome 20)

Page 200 : Un des membres du jury est une allusion au personnage de Captain Iglo la mascotte d’une marque de produits surgelés.

Un des membres du jury est une allusion au personnage de Captain Iglo

Page 200 : Le design du membre du jury Jean-Jacques Pecto-Chocolatier est d’après Ancestral Z un clin d’œil au chocolatier belge Pierre Marcolini.

Jean-Jacques Pecto-Chocolatier est d’après Ancestral Z un clin d’œil au chocolatier belge Pierre Marcolini

Page 202 : Le personnage à moustache est inspiré de la mascotte des chips Pringles.

 mascotte des chips Pringles

Page 211 : Julie Cuillère la femme qui fait partie du jury est inspirée de Julie Andrieu animatrice de nombreuses émissions culinaires dont Julie Cuisine.

Julie Cuillère est inspirée de Julie Andrieu

Galerie

8 réponses à Dofus Tome 20 : Bataille royale

  1. Magero dit :

    Petite erreur de votre part.
    Arty n’est pas issu du Dofus pourpre mais du Dofus émeraude*.
    Ainsi on peut en fait émettre l’hypothèse que le pourpre pourrait lui aussi éclore. :)

    • Karina-Wabbit dit :

      Arty vient bien du Dofus Pourpre, on découvre ça dans le tome 2.
      Cette info est confirmée par le site officiel d’Amkama sur le Krosmoz :
      http://www.krosmoz.com/fr/4-dofus/8-temps-heros/82-arty-vald

      • Magero dit :

        Et bien Ankama n’est pas toujours LA source d’information fiable, surtout sur ce site.

        Le Dofus d’Arty n’est pas le pourpre pour la simple et bonne raison qu’il a éclot lorsqu’il était avec Crail qui le gardait.
        Or Crail a récupéré le Dofus sur le Dark Vlad qui, dans le manga ET dans le jeux possède le Dofus émeraude. :)
        Son nom est d’ailleurs mentionné dans le tome n°2.

        Qui plus est le Dark Vlad détient se Dofus depuis le HS1 : Les Shushus de Rushus, qui est exactement le même style graphique que le Dofus émeraude.

        Ce style graphique est le même que le symbole emblématique du jeux dofus : le Dofus émeraude.

        Vous pouvez relire le Manga n°2 de la série, voir dans le jeux le drop de Dofus qu’offre le Dark Vlad et le design de celui-ci partout où je l’ai mentionné, c’est le Dofus émeraude et pas le Dofus pourpre.
        Celui-ci est détenu par le Minotoror à l’origine et dans le manga, par Bonta, d’ailleurs, il faut alors relire les mangas relatant de la guerre entre Bonta et Brakmar pour voir que le Dofus en question est bien le pourpre.

        Je suis absolument sûr de ce que j’avance et ceci était comme ça bien avant la création du site Krosmoz.
        Ils ont fait une erreur et ce n’est pas la mort mais ça vous aiguille sur une mauvaise hypothèse concernant la re-formation des Dofus.

        • Karina-Wabbit dit :

          Effectivement le Dofus Emeraude a été acquis par Goultard dans le HS les Shushus de Rushu, mais celui-là lui a pas été repris par Crail, il sera repris par magicienne Meriana dans le tome 1 de Dofus – Les vents d’Emereaude (livre dont vous êtes le héros)

  2. Magero dit :

    Je suis désolé, ça va paraître hautain mais c’est du manque de bon sens là.
    Compare le design du Dofus pourpre à celui d’où est sorti Arty (Qui EST l’émeraude) et tu verras que ce n’est pas du tout ça.

    Alors il faut aussi que tu m’explique alors QUEL Dofus Crail récupère sachant que le Dark Vald avait en sa possession le Dofus émeraude depuis le HS 1 ET que il n’a jamais été mentionné qu’il l’aurait échangé contre le pourpre ou qu’il aurait eu avec lui en plus de l’émeraude.

    Et, Les vents d’Émeraudes est un recueil non-canon à la série. Certes il explique comment on a calmé le Dark Vlad et « soit-disant » récupéré son Dofus mais je doute fortement que ça ait du poids sachant que ce tome date et que c’était plus pour « participer » à une aventure dans l’univers plutôt que d’en compléter son BG.

    Compare seulement les design du Pourpre et de l’Emeraude ET du Dofus que Crail avait.
    Tu verras seulement.

    (Et sorry pour le ton hautain, je voyais pas comment faire autrement pour bien appuyer mes arguments de façon directe.)

    • Charles-Edouard MANDEFIELD dit :

      Eh bien, ça s’enflamme par ici ^^;
      Comme cette question a l’air de vous tarauder tous les deux et que j’ai pas envie d’avoir de blessé sur cette page, j’ai pris la peine de contacter Ancestral Z pour tirer ça au clair.
      .
      Il vient de me répondre et m’a confirmé qu’Arty est bien issu du Dofus Pourpre. Si dans le tome 2 le Dofus d’Arty ressemble beaucoup au Dofus Emeraude, ça tient surtout au fait qu’à l’époque l’apsect du Dofus Pourpre était non arrêté.
      .
      Voilà j’espère que cette réponse, prise directement à la source, comblera vos doutes sur ce sujet.

  3. Denail dit :

    Serait-il possible que les jumeaux Noir Jack et Blanc Jack soient également un autre clin d’œil aux chevaliers du zodiaque, où l’ennemi principal est justement le chevalier du gémeau, et qu’il a un frère jumeau lui aussi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>