Cosmowarrior Zero – Episode 13 : Le Serment – Résumé

Le Hell Castle est enveloppé par le Rayon du Canon de St Elme (Cosmowarrior Zero - Episode 13)

Albator va tenter d’abattre le Hell Castle en profitant du temps de latence de 0,13 seconde pendant lequel il est vulnérable. Ce délai correspond au moment où il arrête son champ gravitationnel, juste avant de tirer. Tous les vaisseaux de la flotte rebelle ont connecté leur armement avec l’ordinateur de l’Ombre de la Mort pour que leurs tirs soient synchronisés et visent le même endroit.

Tous les vaisseaux tirent en meêm temps sur le Hell CastleTous les vaisseaux tirent en même temps sur le Hell Castle

Résumé

Le résultat est édifiant, l’explosion créée par l’impact a traversé le Hell Castle, qui se retrouve avec un trou béant sur un quart de sa surface. Après un coup aussi dur, Toshirô pense que la capacité de régénération du Hell Castle sera insuffisante pour qu’il puisse se réparer entièrement. Malheureusement, Toshirô a été trop optimiste, la forteresse se répare avant même que le Karyu n’ait eu le temps de s’éloigner du champ gravitationnel.

Le Hell Castle est très endommagé par le tir coordonné de la flotte rebelleToshirô se réjouit un peu trop vite

Le Canon de St Elme

Pour arriver à vaincre cet adversaire, il faut donc le détruire intégralement en une seule fois. Warius sait que le Canon de St Elme du Karyu est la seule arme capable de réussir un tel exploit. Cependant, il reste deux problèmes majeur : Les simulations de tirs ont toutes échoué car le canon chauffe trop, et même si il n’avait pas ce problème, ils sont obligés de donner au canon toute l’énergie du vaisseau pendant les 40 secondes que dure la charge. Cela veut dire que le bouclier doit être désactivé et que les réacteurs n’auront plus d’énergie pour empêcher le Hell Castle de les attirer (pourtant dans l’épisode 12, les rétrofusées étaient hors services).

Le Hell Castle se régénère avant que Warius n'ait pu s'éloignerLe Hell Castle se régénère avant que Warius n'ait pu s'éloigner

Malgré le risque, Warius lance la procédure de charge du Canon de St Elme. Pour attirer l’attention du Hell Castle et l’éloigner au maximum du Karyu, le reste de la flotte canarde la forteresse. La diversion fonctionne un moment, mais le Gouverneur ne tarde pas à se rendre compte de la supercherie car pendant la charge, le Karyu est entouré d’un rayonnement lumineux. Ce halo lumineux révèle au Gouverneur que Warius prépare quelque chose, la forteresse repart à la charge contre le Karyu.

La flotte rebelle canarde le Hell Castle pour faire diversionLa flotte rebelle canarde le Hell Castle pour faire diversion

Protégez le Karyu !

Le Capitaine Lubia place alors son vaisseau devant le Karyu pour faire bouclier et encaisser les tirs à sa place. Mais le blindage ne résiste pas longtemps et le capitaine meurt dans l’explosion de son vaisseau.

Le capitaine Lubia utilise son vaisseau comme bouclier pour le KaryuLe vaisseau du Capitaine Lubia ne résiste pas longtemps face au Hell Castle

Albator prend la relève et se sert de l’Ombre de la Mort pour protéger le Karyu, mais là encore son vaisseau n’est pas de taille et les dommages subis sont considérables, pour ne rien arranger, la charge du Canon de St Elme se passe mal car le canon surchauffe. Marina se souvient alors de ce qu’avait dit Toshirô. Elle essaie de mettre en pratique son conseil en refroidissant le canon avec une dérivation d’eau. A partir de là, la narration n’est pas très claire sur la façon dont procède Marina. Apparemment Marina, qui dispose d’un corps mécanique à base de fluides, semble capable de contrôler l’eau avec son corps. Cela lui permet de refroidir le canon suffisamment longtemps pour qu’il termine sa charge et tire.

Marina utilise son corps pour contrôler les fluides de refroidissementLa Karyu tire deux vagues d'énergie, une positive et une négative

La fin du Hell Castle

Warius réussit donc à tirer avec le Canon de St Elme avant que l’Ombre de la Mort ne soit totalement détruit. Le tir enveloppe le Hell Castel de deux rayons d’énergie (un positif et un négatif) et cette débauche de puissance fait complètement exploser la forteresse. Tous les humanoïdes présents dans la forteresse sont anéantis sauf Hell Maetel qui s’est enfuie à bord d’un chasseur.

Le tir du canon de St Elme anéanti le Hell CastelHell Maetel réussit à s'enfuir

Elle fait alors un rapport où elle constate que les humains sont très puissants quand ils unissent leurs forces. Visiblement le Hell Castle, le Karyu et son équipage mixte composé d’humains et d’humanoïdes faisaient partie d’une expérimentation visant à collecter des informations sur les comportements de l’espèce humaine et des humanoïdes. Cependant, on n’en saura pas plus dans cette série, il est difficile de savoir en quoi ces informations vont pouvoir servir à quoi que ce soit pour Hell Maetel.

Marina a survécu à la manipulation de fluidesLe Karyu, l'Ombre de la Mort et le Queen Emeraldas sont en piteux état

Albator défie Warius

Le Karyu, l’Ombre de la Mort et le Queen Emeraldas sont en piteux état, mais Albator ne compte pas s’arrêter là, il veut régler le contentieux qu’il a avec Warius. Malgré l’état de leur vaisseau, Albator défit Warius par provocation en lui demandant si il compte toujours l’arrêter. Mais Warius décide de renoncer à l’arrêter car depuis qu’il a vu les faux Ombre de la Mort (épisode 9) il a compris qu’Albator est innocent des crimes dont on l’accuse, de plus il estime que mettre en prison un homme de sa trempe serait du gaspillage.
Pour finir, Warius et tous les membres de la passerelle adressent à Albator, Toshirô et Emeraldas un salut militaire en signe de respect et de reconnaissance. Puis le Karyu repart pour participer à l’effort de reconstruction de la Terre.

Albator provoque WariusWarius et son équipage salut respectueusement Albator, Toshirô et Emeraldas

Anecdotes

Cet épisode était théoriquement le dernier de la série, c’est pour cela l’histoire semble se clôturer ici. Les deux épisodes suivants ont été faits plus tard et n’apportent pas grand-chose de plus.

Notons que dans cet épisode, lors d’un incendie, les portes étanches automatiques n’ont pas fonctionné, du coup Grenadier a dû les fermer avec les système manuel. En soit ce détail n’a aucun intérêt, sauf si on se rappelle l’épisode 10. En effet dans cet épisode un bout de métal avait perforé la coque du Karyu et tout l’air du vaisseau s’échappait. Cette fuite menaçait l’équipage d’asphyxie.

Grenadier active le système de fermeture manuelleGrenadier active le système de fermeture manuelle

Pour justifier le fait que tout le vaisseau était menacé par une simple fuite, les scénaristes avaient prétendu que les portes étanches automatiques n’avaient pas fonctionné à cause d’un nuage de gaz magnétique. Nous avions alors dit qu’il était étonnant qu’il n’y ait pas un système de fermeture manuelle sur des portes étanches de vaisseau spatial. Cet épisode 13 nous montre bien que ce système manuel existe, ce qui prouve encore une fois que les scénaristes de cette série sont des incompétents décérébrés.

 

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>