Tome 5 : Capitaine Albator

Tome 5 : Capitaine Albator (couverture)

Tadashi est toujours prisonnier dans une pyramide sous-marines de la planète Tokagâ, L’Arcadia découvre que l’intérieur est rempli de milliards de noyaux contenant des graines de sylvidres. Ces dernières disséminent  les noyaux à travers la galaxie pour coloniser de nouvelles planètes. Albator commence à comprendre que la Terre n’est finalement qu’un de ces terreaux leur ayant servi. Mais il n’arrive toujours pas à comprendre (et nous non plus) en quoi la Terre est si spéciale pour elles sachant qu’elles ont colonisé tant de planètes.

Ce tome nous permet d’en découvrir un peu plus sur la civilisation sylvidre et son histoire. La scène où Yattaran est obligé d’abattre deux sylvidres à contre cœur ne fait que confirmer à quel point les sylvidres sont proches de nous sur le plan émotionnel. On regrettera que de trop nombreux jalons soient posés sans être développés un minimum. Ainsi, aucune autopsie n’est effectuée par le Docteur Zéro pour comprendre pourquoi les deux sylvidres que Yattaran a tuées n’ont pas brulées.

Le corps des sylvidres tuées par Yattaran ne s'est pas enflammé

Critique

On regrettera aussi qu’aucune explication ne soit amorcée pour expliquer en quoi la Terre est si importante pour les sylvidres et pourquoi elles ont pris forme humaine alors que leur forme naturelle est plutôt celle de végétaux classiques. Les questions sont bien posées de façon explicites, mais aucun semblant de réponse ne vient, et ne comptez pas sur le tome suivant pour vous apporter un éclairage car ce tome 5 est le dernier. C’est bien là le principal problème, c’est que la suite n’a jamais été dessinée par Leiji Matsumoto. Le tome se termine sur une rencontre écourtée entre Albator et le Reine Sylvidra, l’histoire est donc loin d’être finie, et c’est regrettable que l’auteur n’ait pas fini son récit. Le lecteur pourra au moins se rabattre sur la série Albator 78 qui a au moins le mérite d’offrir une véritable fin à cette saga.

Différences avec la série TV

Les fils de Zoru

En dehors des pyramides que nous avions abordées dans le précédent tome, c’est surtout la rencontre avec les deux fils de Zoru (voir tome 3). Dans ce manga Albator rencontre les deux fils de Zoru après la destruction de leur planète mère. Ils ont un physique de Tokagien similaire à celui de leur père, c’est-à-dire sans cou et sans cheveux. Une fois qu’Albator leur a transmis le message de leur père, ils quittent l’Arcadia. Dans la série TV, on ne rencontre qu’un des deux fils de Zoru nommé Tholus, contrairement à son père, il a un physique de type humain avec un cou et des cheveux.

Albator rencontre les deux fils de Zoru

Albator le recueille alors qu’il s’était enfui d’un vaisseau sylvidre. Il avait emmené avec lui une sylvidre qui semble l’aimer sincèrement bien qu’ils ne soient pas de la même race. Albator va lui transmettre le message que lui a laissé son père Zoru et il lui offre l’asile à lui et sa compagne sylvidre. Mais la mère de Tholus (de type humaine elle aussi) est torturée par Sylvidra pour le forcer à revenir. Pour éviter que l’Arcadia et que sa mère ne souffre d’avantage à cause de lui, il décide de reprendre son vaisseau pour aller se sacrifier en allant combattre seul le vaisseau amiral. Sa compagne sylvidre accepte de partir avec lui tout en sachant très bien qu’elle mourra. Par cet acte elle prouve que les sylvidres ne sont pas toutes des monstres dénués de sentiments.

La Reine Sylvidra

L’autre très grosse différence avec la série Albator 78, est la rencontre dans un bar entre Sylvidra et Albator sur la planète Heavy Melder. Dans la série TV, Sylvidra parle de nombreuses fois à Albator, mais s’est toujours par le biais d’hologrammes, la seule fois où ils se rencontreront en personne sera pour l’affrontement final. Notons que cette rencontre révèle que dans le manga la Reine Sylvidra ne renonce pas à sa dignité ni à sa parole pour vaincre Albator, elle ne veut pas le piéger ou le prendre en traître, c’est chevaleresque, mais peu crédible. Dans la série TV, Sylvidra est obligée de renoncer à sa dignité et ses convictions personnelles en acceptant à contre cœur d’enlever Stellie pour attirer Albator dans un piège. Elle n’aime pas s’abaisser à ce genre de stratagèmes, mais elle le fait pour la survie et le bien de son peuple ; en cela, elle est plus proche d’une vraie souveraine que sa version manga.

Sylvidra rencontre Albator à Gun Frontier

Anecdote

Dans ce tome, Albator se rend sur la planète Heavy Melder où est enterré le corps de Toshirô à côté du Death Shadow. Il faut savoir que cette planète revient souvent dans l’univers de Matsumoto. On la voit dans le Galaxy Express 999 (film et manga), dans l’épisode 5 de Comsowarrior Zero (c’est là que se situe Gun Frontier) et dans l’Anneau des Nibelungen.

Le Death Shadow apparaît page 190 du tome 5 de Capitaine Albator

Incohérence

Leiji Matsumoto a toujours du mal à rester cohérent d’une série à l’autre, mais aussi à l’intérieur même d’une série. Nous avons déjà abordé ce problème dans l’Anneau des Nibelungen, mais le problème est similaire dans ce manga. En effet, dans le tome 1, Albator dit page 208 qu’Emeraldas a accompagné Toshirô dans la mort (c’est pour cela qu’il ne se laisse pas prendre par le piège des sylvidres), or dans ce tome, page 200, Albator dit devant la tombe de Toshirô qu’Emeraldas parcourt toujours l’espace à sa recherche, plus tard il demandera au barman s’il a vu Emeraldas et l’espace d’un instant, il confondra même la Reine Sylvidra avec Emeraldas.

Albator confond Sylvidra avec Emeraldas l'espace d'un instant

Il est donc évident que ce personnage est vivant alors qu’il était considéré comme mort au tome 1. Le plus curieux, c’est qu’il semble qu’elle parcourt l’espace à la recherche de Toshirô, alors que d’après le tome 4, leur fille vit sur terre. Elle a au moins un point commun avec l’Emeraldas d’Albator 78 : sa fille ne compte visiblement pas à ses yeux puisqu’elle n’hésite pas à l’abandonner pour être près de Toshirô (dans la série TV à l’épisode 31 elle abandonne sa fille pour mourir dans l’espace auprès du cadavre de Toshirô)

Résumé

Pour retrouver Tadashi, Albator est obligé de rentrer dans l’une des pyramides sous-marines de Tokagâ, où il découvre une sorte de champs de germination. Des milliards de noyaux contenant une graine de sylvidre se développent paisiblement dans une eau tiède. Ces graines sont ensuite semées dans l’espace pour coloniser de nouvelles planètes.

Des noyaux contenant une graine de sylvidre flottent autour de l'Arcadia

Après avoir récupéré Tadashi, l’Arcadia sort de la pyramide et rejoint la surface où sont positionnés de nombreux vaisseaux sylvidres qui attendaient que le vaisseau sorte enfin de la couveuse pour pouvoir faire feu. Mais contre tout attente, l’attaque est interrompue par l’explosion des pyramides sous-marines dû à une attaque des rebelles Tokagiens. En représailles les sylvidres font exploser la planète Tokagâ.

Les fils de Zorus

L’Arcadia échappe de justesse à la déflagration, les seuls survivants sont deux tokagiens qui s’étaient enfuis dans un chasseur. Ils expliquent qu’ils sont à l’origine de l’attaque des pyramides. Leur peuple étant condamné à brève échéance par une épidémie incurable, ils ont préféré accélérer leur perte en  combattant les sylvidres. Albator découvre qu’il s’agit des deux fils de Zoru (voir tome 3), il leurs annonce que leur père est mort en homme libre après s’être rebellé contre les sylvidres. Cette nouvelle emplie leur cœur de joie, car ils étaient convaincus que leur père était mort en lâche au service des sylvidres. Après cela, ils décident de repartir dans leur vaisseau même si ils n’ont nulle part où aller.

Albator rencontre les deux fils de Zoru

L’îlot de l’Ombre de la Mort

Suite au dégâts causés par l’explosion de la planète Tokagâ, Albator doit faire escale sur l’îlot de l’Ombre de la Mort (une base cachée dans un astéroïde) pour effectuer les réparations nécessaires. L’équipage en profite pour se ressourcer sur la plage artificielle de la base. Deux chasseurs sylvidres patrouillent aux alentours à la recherche de l’Arcadia qui a mystérieusement disparu de leurs radars. Lorsqu’elles se posent sur la surface de l’astéroïde, Albator redoute qu’elles n’aient découvert la base secrète. Mais en réalité, elles se sont posées pour se détendre en jouant avec une balle.

Les sylvidres jouent avec une balle à la surface de l'astéroïde

Malheureusement à cause d’une expérience ratée, Yattaran crée une explosion dans la base. Les deux sylvidres ressentent la secousse et commencent à explorer les profondeurs de l’astéroïde. Elles ne tardent pas à arriver sur la plage artificielle et comprennent que c’est là qu’est probablement caché l’Arcadia. Albator sait qu’il n’a plus d’autre choix que de les tuer, et Yattaran demande à exécuter cette basse besogne car c’est de sa faute si elles ont découvert le repère.

Cette sera particulièrement pénible pour Yattaran, d’autant plus que les sylvidres n’ont manifesté aucune hostilité et qu’elles étaient tellement touchées par le paysage qu’elles en pleuraient. Yattaran a supposé que ce paysage leur rappelait peut-être leur planète natale et que la nostalgie les a submergées. Avoir abattu des êtres aussi sensibles a déprimé Yattaran qui se rend compte à quel point les sylvidres sont proches de nous.
Curieusement le cadavre des deux sylvidres n’a pas pris feu, étonnement, le Docteur Zéro ne fera aucune analyse de ces corps pour voir en quoi ils diffèrent de ceux qu’il a déjà analysés.

Le corps des sylvidres tuées par Yattaran ne s'est pas enflammé

Heavy Melder

Une fois reparti de l’îlot de l’Ombre de la Mort, Albator décide de se rendre sur Heavy Melder pour se recueillir sur la tombe de Toshirô située juste à côté de l’épave du Death Shadow. Après cela, il se rend au village de Gun Frontier pour boire un coup dans un bar où il avait l’habitude de se rendre avec Toshirô, Emeraldas et Maetel. Malheureusement, le barman n’a vu aucun d’eux récemment. Pourtant une étrange femme évoquant Emeraldas semble connaître Albator.

Le Death Shadow apparaît page 190 du tome 5 de Capitaine Albator

Il s’agit de la Reine Sylvidra qui est venue discuter avec Albator. En effet ce dernier avait dit au tome 2 qu’il n’accepterait de discuter avec elle qu’en personne et non face à une image holographique. La Reine Sylvidra ayant fait le premier pas, Albator accepte de boire un verre avec elle, d’autant plus que Sylvidra lui a assuré qu’elle n’est pas venue pour se battre. Malheureusement, avant même qu’ils n’aient le temps de commencer leur discussion, Albator apprend que l’Arcadia est attaqué par les vaisseaux sylvidres situés sur l’orbite d’Heavy Melder.

Sylvidra rencontre Albator à Gun Frontier

Dissensions internes

La Reine Sylvidra s’excuse, elle regrette que ses ordres n’aient pas été respectés. Elle part donc sur le champ sur son vaisseau afin de faire cesser l’attaque. La sylvidre qui a désobéi à ses ordres est abattue immédiatement et son cadavre transpercé est jeté par-dessus bord juste devant le bar où elle était avec Albator. Par ce geste elle a réaffirmé son autorité auprès de ses troupes et a montré à Albator sa bonne foi.

Sylvidra a jeté le cadavre de celle qui lui a désobéie aux pieds d'Albator

Le tome 5 s’arrête là, la suite n’existant pas, on ne saura jamais comment Albator a vaincu les sylvidres, pour avoir une petite idée de ce qu’aurait pu être l’histoire, il faut se référer à l’adaptation animé du manga : Albator 78.

L’univers d’Albator >>

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>