Dofus Monster Tome 01 : Le Chêne Mou

Dofus Monster Tome 1 : Le Chêne Mou (couverture)

Ceux qui suivent la série Wakfu on déjà aperçu le Chêne Mou à l’épisode 2 et à l’épisode 13.
Cette BD vous propose de découvrir les origines particulières de cet arbre magique est par la même occasion d’en savoir un peu plus sur la mystérieuse jeune fille appelée Feuille que le Chêne Mou avait cru reconnaître lorsqu’il a vu Amalia à l’épisode 2.

Feuille est assez grande pour devenir la gardienne d'un arbre

Synopsis

Feuille est une jeune Sadida qui est à présent en âge de choisir un arbre à protéger. Respectant la tradition de son village, elle part en forêt pour trouver un arbre qui lui plait. Elle va finalement rencontrer un étrange arbre qui est capable de se déplacer. Malheureusement, comme ses racines ne sont pas dans la terre, il commence à dépérir. Il aimerait bien pouvoir les planter de nouveau, mais il n’y arrive pas. Feuille se dit que cet arbre a réellement besoin d’aide et décide d’en devenir la gardienne. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que si cet arbre s’est déraciné, c’était parce qu’il est intervenu pour la sauver de la noyade après l’avoir vue chuter dans un étang. A présent leur destin est lié, pour le meilleur… et pour le pire.

Le Chêne Mou se déracine pour aller aider Feuille qui se noie

Critique

Chaque tome de la collection Dofus Monster se focalise sur un monstre particulier de l’univers de Dofus et de Wakfu. Choisir le Chêne Mou comme sujet de ce premier tome était un choix judicieux car ce personnage est à la fois énigmatique et charismatique tout comme l’était le Corbeau Noir (qui a aussi eu droit à sa propre BD).
Dans le dessin animé on sentait déjà que cet arbre était marqué par la vie et traînait avec lui un lourd bagage, il constitue donc un sujet passionnant car le mystère qui l’entoure donne envie d’en savoir un peu plus sur lui.

Le Chêne Mou n'a pas eu une vie très facile

Le début de la BD est accrocheur, on rentre sans peine dans l’histoire et les enjeux arrivent rapidement. La jalousie du Chêne Mou sonne juste lorsqu’il voit que Feuille grandit et s’intéresse aux garçons plutôt qu’à lui et le développement de l’histoire offre de nombreuses pistes intéressantes et prometteuses. Malheureusement, elles sont peu ou mal exploitées et lorsqu’on a terminé la dernière page, on reste un peu sur sa faim avec un goût d’inachevé. C’est un peu comme si ce tome 1 appelait une suite qui n’existe pas (le tome 2 traite d’un autre monstre) mais sait-on jamais, la suite des ses aventure apparaîtra peut-être dans une autre BD.

Feuille est la gardienne du Chêne Mou

Mais le plus dérangeant, c’est qu’avec le recul on a un l’impression que de trop nombreux leviers du scénario sont artificiels :

  • Tout d’abord, on n’arrive pas à comprendre pourquoi le Chêne Mou refuse de dire à Feuille que c’est lui qui l’a sauvé de la noyade. On voit mal ce qui l’empêche de le lui dire surtout que ça renforcerait leur lien d’amitié. Le prétexte donné n’en est pas un : « devant la pluie de questions de la jeune fille le Chêne Mou préféra inventer une histoire »… depuis quand le faite qu’on vous pose des questions vous oblige à inventer une histoire ? Que risquait-il ? Elle n’allait pas le rejeter s’il lui disait la vérité.
  • Dans le registre des artifices, on se demande pourquoi le Chêne Mou ne pourrait pas replanter ses racines alors que les arbres qu’il a créés ont cette capacité.
  • Difficile aussi de comprendre pourquoi lorsqu’il plante une racine de force dans la terre ça fait éjecter des pointes hors du sol (on sent arriver l’affrontement avec le Sram).
  • On se demande aussi pourquoi Feuille n’essaye même pas de le replanter alors qu’elle est  censée le protéger (surtout qu’elle a des pouvoirs magiques). C’est d’autant moins compréhensible que d’après ce que dit le Chêne Mou dans l’épisode 2, Feuille l’a soigné autrefois de la même façon qu’Amalia avec ses pouvoirs magiques de Sadida.
  • L’oiseau qui suit le Chêne Mou durant tout le tome semble avoir un rôle symbolique, mais on n’arrive pas vraiment à comprendre lequel, c’est un peu dommage vu l’importance donné à cet animal.
    Il en est de même avec les papillons noirs, il y a un gros effort pour les mettre en scène afin qu’ils incarnent quelque chose (le côté éphémère probablement), malheureusement c’est assez mal exploité et du coup ces scènes perdent leur intensité symbolique et virent à l’anecdotique.

Mais le plus embêtant est probablement l’impression de superficialité qui se dégage des personnages en particulier de Feuille qui abandonne un peu trop facilement le Chêne Mou à son sort parce que ses parents lui ont interdit de le revoir (pas très rebelle pour une ado).

Feuille abandonne un peu trop facilement le Chêne Mou alors qu'elle est sa gardienne

Alors qu’elle est pourtant sa gardienne, elle ne cherche guère à le comprendre et l’aider préférant simplement l’éliminer, ce qui ressemble d’avantage à un raisonnement de iop qu’à celui d’une sadida, c’est donc plutôt décevant car son amitié manque de profondeur. On comprend donc assez mal qu’un millier années plus tard, le Chêne Mou puisse encore la regretter (lorsqu’il croise Amalia).

Conclusion

Au final, le sujet de départ était passionnant et les ressorts de l’histoire étaient prometteurs. L’approche sensible et presque poétique tranchait et s’harmonisait bien avec le sujet traité, malheureusement le développement et la fin ne sont pas à la hauteur du début, donnant l’impression que ce projet aurait mérité d’être d’avantage mûri car il ne manquait pas grand-chose pour en faire une belle réussite.

Premières planches

Retrouvez les huit premières pages de cette BD, cliquez dessus pour les voir en grand.

Page 1 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne MouPage 2 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne MouPage 3 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne MouPage 4 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne Mou
Page 5 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne MouPage 6 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne MouPage 8 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne MouPage 8 du Tome 1 de Dofus Monster : Le Chêne Mou

Résumé

Feuille, une jeune fille Sadida, s’amuse avec ses amis dans la forêt. Pendant qu’elle fait la sieste dans un arbre, ses compagnons ne trouvent rien de mieux à faire que de piller le nid d’un oiseau en jetant ses œufs par terre. La mère oiseau n’apprécie pas ce geste et les attaque. Une fois qu’elle les a fait fuir, elle s’en prend à Feuille. A force de se prendre des coups de bec, Feuille perd l’équilibre et tombe de l’arbre. Sa tête heurte le sol ce qui l’assomme et son corps rebondi plusieurs fois avant de finir sa course dans un étang.

Le sauvetage

Comme elle est inconsciente, elle commence à se noyer. Personne ne l’a vue tomber à part les arbres au bord de la berge. Il se trouve que ces arbres sont magiques et ont une conscience. L’un deux décide de réagir, il se déracine et plonge dans l’eau pour récupérer Feuille. Puis il la pose sur la berge toujours inconsciente. Les parents de Feuille ne tardent pas à arriver et la raniment. Une fois qu’elle a repris son souffle, ils repartent avec leur fille encore affaiblie.

Le Chêne Mou se déracine pour aller aider Feuille qui se noie

L’histoire pourrait s’arrêter là, malheureusement le geste courageux de l’arbre sera mal récompensé. Les arbres n’ont théoriquement pas le droit de bouger et le pauvre arbre va rapidement comprendre pourquoi. En effet, il lui est à présent impossible de replanter ses racines. Sans racine dans le sol, il ne peut plus s’alimenter et il commence à dépérir. Ses feuilles tombent une par une et ses branches se dessèchent puis deviennent cassantes.
Heureusement, il va trouver une grotte où se réfugier. A l’intérieur se trouve un lac souterrain qui lui permet de plonger ses racines. Cela ne fait pas repousser ses feuilles, mais ça lui évite au moins de survivre en étanchant sa soif.

Rencontre avec Feuille

Peu de temps après, il croise Feuille, la petite fille qu’il avait sauvée. Comme toutes les Sadidas de son village, elle est à présent assez grande pour choisir un arbre à protéger. Elle va un peu discuter avec cet étrange arbre qui bouge, puis finalement, elle décide de devenir sa gardienne et le baptise le Chêne Mou (parce qu’il a un caractère trop mou et refuse de sortir de temps en temps de sa grotte pour prendre le soleil).
Le Chêne Mou est très content de cette nouvelle amitié, mais curieusement il n’a pas voulu dire la vérité à Feuille sur le faite que s’il s’est déraciné, c’était parce qu’il a voulu la sauver de la noyade.

Feuille décide de devenir la gardienne du Chêne Mou (Wakfu - Dofus)

Feuille va alors créer une poupée Sadida de protection pour le Chêne Mou. Pour renforcer sa poupée, elle y intègre un Rubis Fertile que lui a donné le magicien Silvosse. Feuille et le Chêne Mou vont alors se voir tous les jours et devenir proche. Mais Feuille grandit et devient une adolescente, elle commence à passer du temps avec un jeune sacrieur nommée Enias et elle oublie d’aller voir le Chêne Mou.

Jalousie

Le Chêne Mou ne comprend pas pourquoi son amie ne vient plus la voir. Il décide de s’aventurer près du village et découvre Feuille en compagnie d’Enias. En voyant cela, il se sent triste et jaloux, mais il repart sans se faire remarquer. Sur le chemin du retour, il croise un Sram qui l’attaque et tente de le tuer. La poupée protectrice de Feuille intervient et essaie de s’interposer. Malheureusement elle n’est pas de taille et se fait déchiqueter, laissant apparaître le Rubis Fertile que contenait son corps.
Le Sram n’aura pas le temps de s’en emparer car le Chêne Mou va se ressaisir et le tuer.

Le Chêne Mou implante sur son Front le Rubis Fertile (Dofus - Wakfu)

Le Chêne Mou prend alors le Rubis Fertile et se l’implante sur front ce qui développe considérablement son pouvoir. Cependant, cette pierre amplifie aussi sa solitude et son ressentiment envers Feuille à qui il reproche de l’avoir abandonné.
Lorsque Feuille retourne enfin le voir, il laisse éclater sa colère et la chasse. Feuille ne comprend pas pourquoi le Chêne Mou est devenu si agressif et s’enfuie en pleurant.

Remords

Après s’être calmé, le Chêne Mou regrette son geste et il décide d’aller au village pour s’excuser. Les habitants sont paniqués en le voyant arriver, les gardes décident de l’attaquer, mais Feuille intervient pour les arrêter. Elle raccompagne le Chêne Mou dans la forêt pour éviter qu’il n’effraie les villageois. Le Chêne Mou est heureux de voir qu’il a pu se réconcilier avec Feuille, mais l’embellie sera de courte durée car les parents de Feuille ont réalisé que leur fille était la gardienne d’un arbre qui bouge et ils lui interdisent à présent de s’en approcher car ils ont peur qu’il lui fasse du mal.

Feuille abandonne un peu trop facilement le Chêne Mou alors qu'elle est sa gardienne

Le Chêne Mou trouve injuste leur attitude d’autant plus qu’il a sauvé la vie de Feuille. Malheureusement, personne n’est au courant de cette histoire. Alors qu’il s’apprêtait à raconter comment il a sauvé leur fille, Enias intervient et plante son épée dans le dos du Chêne Mou. Ce dernier rentre dans une rage folle, il réplique et tue Enias, puis il attaque le village détruisant de nombreuses maisons avant de finir par s’enfuir pour se cacher dans les bois.

Le devoir d’agir

Depuis ce jour il fait régner la terreur dans la forêt. De nombreuses personnes disparaissent attaquées par le Chêne Mou et ses nouveaux compagnons Abraknydes (arbres vivants). Finalement Feuille décide d’intervenir et part dans la forêt avec quelques amis pour tenter de l’arrêter grâce à sa magie Sadida. Son attaque fonctionne bien, mais les Abraknydes neutralisent rapidement ses amis. C’est alors qu’ils réalisent que ces Abraknydes sont en réalité les villageois disparus, il y a même Enias que Feuille croyait mort. Le Chêne Mou ne les a pas tués, il les a simplement transformés en végétaux mais ils semblent tous avoir perdus leur personnalité et leurs souvenirs.

Les amis de Feuille réalisent que les Abraknydes sont en réalité les villageois disparus

Alors que le Chêne Mou s’apprêtait à transformer les amis de Feuille en végétaux, le magicien Silvosse (qui avait donné le Rubis Fertile) intervient et l’arrête. Il lui ordonne de cesser cette folie et d’utiliser le pouvoir du Rubis Fertile pour un destin plus noble. Silvosse propose au Chêne Mou de le prendre sous son aile pour lui montrer une autre voie que celle qu’il a choisi. Pour lui prouver ses bonnes intentions, il lance un sort qui stimule le Rubis et fait pousser des feuilles fraîches sur le front du Chêne Mou. Ce sont les premières depuis qu’il s’est déraciné.

Une autre voie

Le Chêne Mou s’étant un peu calmé, Silvosse neutralise les Abraknydes et demande à Feuille et ses amis de l’aider à remettre ces arbres en terre pour qu’ils puissent devenir des arbres normaux. Silvosse n’a pas les moyens de leur redonner leur apparence humaine, mais en les plantant, il leurs permet d’éviter de finir comme le Chêne Mou. Grâce au pouvoir de son Rubis Fertile, le Chêne Mou aide lui aussi à replanter les Abraknydes. Il espérait que Silvosse pourrait aussi l’aider à redevenir un arbre normal, malheureusement, il ne le peut pas.

Silvosse sous entends au Chêne Mou qu'avec le temps Feuille lui pardonnera (Dofus - Wakfu)

Avant de partir avec Silvosse, le Chêne Mou a tenté de se réconcilier avec Feuille, mais elle a refusé de discuter. Elle lui a simplement lancé un regard plein de haine en lui demandant de partir.
Silvosse a tenu sa promesse et a appris au Chêne Mou comment renouer avec la nature. Ce dernier est devenu une sorte de protecteur de la forêt, chassant les bûcherons qui s’en prennent aux arbres.

De son côté Feuille est devenue la gardienne d’Enias et même si c’est toujours un arbre, elle semble encore amoureuse de lui (il faut dire que les Sadidas peuvent communiquer avec les arbres).

La BD s’arrête là, on ne saura pas si Feuille et le Chêne Mou se sont revus et réconciliés (comme le sous-entendait Silvosse), on ne saura pas non plus comment le Chêne Mou a réussi à replanter ses racines dans le sol pour que ses branches repoussent.

L’univers de Wakfu >>

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>