Page 24 et 35 du livre Le peintre (nobi nobi !)

Date : Vendredi 6 juin 2014
La taille originale est de 900 × 574 pixels
Retour à l'article : Le peintre (nobi nobi !)
Page 24 et 35 du livre Le peintre (nobi nobi !)
Retour à l'article : Le peintre (nobi nobi !)

Shinya, un apprenti peintre en bâtiment, conçoit sa profession comme celui d’un artiste qui ne se limiterait pas à une simple toile. Sa peinture impacte directement le paysage, tout le monde peut en profiter et pas seulement le client. Sa mère lui raconte que sa vision de son travail est similaire à celle qu’avait son père qui exerçait le même métier. Shinya ne l’a pas connu, son père est mort d’une crise cardiaque avant sa naissance. Il avait accepté un travail en France et, à son décès, il fut enterré là-bas.
En quête d’identité, Shinya va quitter le Japon pour partir en pèlerinage dans ce pays lointain pour retrouver la tombe de son père. Ce voyage deviendra pour lui un rite initiatique qui l’influencera pour le reste de ses jours.