T23 : Obélix et compagnie couverture

Date : Lundi 27 septembre 2010
La taille originale est de 787 × 1040 pixels
Retour à l'article : T23 : Obélix et compagnie (Astérix)
T23 : Obélix et compagnie couverture
Retour à l'article : T23 : Obélix et compagnie (Astérix)

Obélix et Compagnie est le vingt-troisième album de la série de bande dessinée Astérix le Gaulois de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin), pré-publié en 1976 dans l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur puis édité en album à 1 300 000 exemplaires en 1976.

Rome ne sait plus comment résoudre le problème du village d’Astérix, mais Caius Saugrenus, un Nearque (genre d'Enarque), pense avoir trouvé le moyen de corrompre les gaulois. On ne peut pas les acheter au sens propre, mais on peut créer le terreau fertile au développement de l’activité économique du village pour les pousser à utiliser leur temps à travailler pour produire au lieu de se battre.

Pour arriver à ses fins, Caius Saugrenus a trouvé le pigeon de rêve en la personne d’Obélix qui n’a pas la finesse suffisante pour comprendre qu’il est manipulé. Saugrenus commence par acheter un menhir, puis deux, puis tout ce qu’Obélix sera capable de produire. A chaque visite, il prend le temps d’expliquer quelques bases de l’économie de marché à son fournisseur pour que ce dernier transforme progressivement l’économie du village en une industrie du menhir subventionnée par les achats de Rome. Mais cette dépendance à aussi un prix, qui ne se compte pas en sesterces…