Astérix aux Jeux olympiques couverture faîte en 2008 pour la réédition dû à la sortie du film live

Date : Lundi 27 septembre 2010
La taille originale est de 436 × 578 pixels
Retour à l'article : T12 : Astérix aux Jeux olympiques (BD)
Astérix aux Jeux olympiques couverture faîte en 2008 pour la réédition dû à la sortie du film live
Retour à l'article : T12 : Astérix aux Jeux olympiques (BD)

Astérix aux Jeux olympiques est le douzième album de la série de bande dessinée Astérix le Gaulois de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin), prépublié dans le magasine Pilote du N° 434 (15 février 1968) au N° 455 (25 juillet 1968) et publié en album à 1 200 000 exemplaire en 1968.
Cette BD a été adapté en film live le 30 janvier 2008 sous même titre : Astérix aux Jeux olympiques.

Dans le camp de légionnaires romains de Aquarium, c’est l’euphorie. Le soldat Cladius Cornedurus a été sélectionné pour représenter Rome aux Jeux Olympiques. Son Centurion Tullius Mordicus compte beaucoup sur son champion pour gagner, car la victoire leur apporterait de l’avancement à tous les deux. Le champion a un physique et un moral inébranlable, jusqu’à ce qu’il croise par hasard Astérix et Obélix dans la forêt. Il se fait rattraper à la course par les deux gaulois et assommer par Obélix pour clore la rencontre. Suite à cet incident il va perdre confiance en lui, se trouvant minable et faible. Son centurion n’a pas d’autre choix que d’aller parler à Abraracourcix le chef du village, pour lui demander de laisser son champion se préparer aux jeux olympiques.
Après s’être fait expliquer par Panoramix en quoi consistent ces jeux, Abraracourcix décide qu’il serait intéressant d’y participer aussi.