Naruto

Date : Lundi 27 septembre 2010
La taille originale est de 600 × 540 pixels
Retour à l'article : Fansub : Comment les chaînes de TV ont indirectement favorisé leur essor
Naruto
Retour à l'article : Fansub : Comment les chaînes de TV ont indirectement favorisé leur essor

La presse s’en donne a cœur joie pour rappeler, sous la pression des lobbys, que le piratage c’est pas bien et que les majors audio-visuelles vont toutes mourir dans d’atroces souffrances à cause des vilains pirates (même si au vu des chiffres record des entrées en salle pour 2009, c’est difficile à avaler).

Au milieu des cris de désespoirs  des majors, on oublie peut être une autre victime du piratage : Les chaînes de TV qui voient une partie de leur audimat fondre à cause du piratage. Loin de moi l’idée de pleurer sur leur sort, mais comme j’ai toujours appris que pour résoudre un problème, il fallait chercher les causes plutôt que de s’en prendre aux conséquences, j’aimerai  donc essayer de trouver les vraies raisons qui ont permis au fansub et au piratage de séries TV animées de se développer si vite (à part l'arrivée du haut débit).